Home Lifestyle Société 20 femmes qui ont été une source d’inspiration en 2020

20 femmes qui ont été une source d’inspiration en 2020

2020 aura été une année pour le moins unique, c’est peu de le dire. Pandémie, confinement, crise… C’est un peu comme si Mercure avait été en rétrograde pendant 12 mois. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de bons moments pour autant, et on prend le temps de se le rappeler avec cette compilation de femmes inspirantes qui ont rendu l’année plus belle.

Politique, culture, sciences… On n’a pas attendu que Beyoncé le proclame pour savoir que si le monde tournait (à peu près) rond, c’était grâce aux femmes, mais en cette année chamboulée, ça a fait plus de bien que jamais de s’en rappeler.

1

Kamala Harris

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Officiellement, elle n’a été élue “que” Vice-présidente des Etats-Unis, mais depuis l’élection, c’est son nom et non celui de Joe Biden qui est sur toutes les lèvres. C’est que non seulement la politicienne originaire de Californie est entrée dans l’Histoire en devenant la 1e femme à occuper la vice-présidence, mais en prime, elle nous a offert un moment d’anthologie lors des débats en intimant le silence à son opposant qui n’avait de cesse de lui couper la parole. “Mr Vice-President, I’m talking“: notre mood pour chaque prochaine tentative de mansplaining.

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

2

Adèle Haenel
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Adèle Haenel (@adelehaenel)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En ayant tout d’abord le courage de dénoncer les abus sexuels dont elle a été victime alors qu’enfant, elle commençait sa carrière d’actrice, puis de se lever et de quitter la cérémonie des Césars après que le jury ait récompensé Polanski, Adèle Haenel a donné à beaucoup de femmes la force de parler, à commencer par les victimes d’abus dans le monde du cinéma français. Dans les mots de Virginie Despentes, admirative: “maintenant, on se lève et on se casse”.

Lire aussi: Après l’avoir dénoncé publiquement, Adèle Haenel porte plainte contre Christophe Ruggia

3

Jess Mackenzie

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dans l’univers ultra lissé des réseaux sociaux, où la seule beauté acceptée a longtemps été une version inaccessible et filtrée, la jeune influenceuse britannique Jess Mackenzie montre sa peau acnéique sans filtre, et elle n’en est que plus belle. Radieuse et amoureuse (elle vient de se fiancer avec sa compagne), elle est pile le genre de meuf qu’on aurait voulu pouvoir suivre adolescentes quand notre peau nous faisait vivre la misère.

Lire aussi: Plutôt que de cacher son acné kystique, cette influenceuse l’affiche en beauté

4

Ebru Timtik

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Condamnée à treize ans de prison pour “appartenance à un groupe terroriste”, cette avocate turque opposante au régime autoritaire au pouvoir a entamé une grève de la faim dans l’espoir d’obtenir un procès équitable. Un combat qu’elle aura mené jusqu’à son dernier souffle, Ebru n’ayant jamais failli à sa décision, qui s’est tragiquement soldée par son décès dans les geôles turques à l’été 2020.

Lire aussi: Turquie: pourquoi Erdogan fait peur aux femmes

5

Emily Ratajkowski
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

S’il restait encore des personnes désireuses de réduire Emily Ratajkowski à “la bombe de ‘Blurred Lines'”, espérons que la tribune puissante que la mannequin et entrepreneuse a rédigé pour “New York Magazine” aura achevé de les convaincre. Dans celle-ci, elle dénonce les abus dont elle a été victime, et questionne la notion d’appartenance de l’image dans un monde où n’importe qui armé.e d’un smartphone peut nous la “voler”.

Lire aussi: Emily Ratajkowski parle image, consentement et viol dans un texte très personnel

6

Alice Coffin
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par alice coffin (@alice.coffin)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Auteure du sulfureux “Génie Lesbien”, qui ne dégage en réalité comme odeur de souffre que celle dispersée par des médias averses dans son sillage, la journaliste et activiste LGBTQIA française rue joyeusement dans les brancards du patriarcat, avec pour objectif de chambouler le cis-tème et de mettre à sa tête des femmes. Parce qu’ainsi qu’elle le rappelle: “les lesbiennes font du monde un endroit meilleur”.

7

Jacinda Ardern

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La Première Ministre de Nouvelle-Zélande n’en finit pas de nous épater, le plus récemment grâce à sa gestion admirable de la pandémie de COVID-19, contenue certes plus facilement parce que son pays est une île, mais aussi à l’aide de mesures sensées, prises à temps pour éviter la catastrophe. D’ailleurs, les Kiwis ne s’y sont pas trompés et ont voté en masse pour sa réélection en octobre dernier.

Lire aussi: Jacinda Ardern est pile la femme dont on a besoin à la tête de la Belgique

8

Leonie Charlotte von Hase

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Cette maman de 35 ans, gérante d’une boutique de vêtements vintage en ligne et candidate la plus âgée du concours, a remporté haut la main le titre de Miss Allemagne, rappelant en beauté que la sélection n’a pas d’âge et ne se limite certainement pas à l’aube de la vingtaine, comme on a pourtant longtemps voulu nous le faire croire. Mention spéciale aussi au jury qui a eu l’intelligence de lui décerner la couronne.

Lire aussi: Une maman de 35 ans couronnée Miss Allemagne

9

Fiona Schmidt

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Hier encore, la journaliste française nous ravissait avec ses séries mode, mais depuis, elle a entamé un virage militant et engagé qui nous séduit encore plus. Entre memes qui touchent là où ça fait mal (et nous font rire au passage), posts engagés pour la cause des femmes et rédaction d’un livre dénonçant la pression d’être mère, Fiona Schmidt est l’équivalent de cette copine badass et inspirante qu’on devrait tou·te·s avoir.

Lire aussi: Fiona Schmidt recadre les excuses de Roméo Elvis et Angèle applaudit

10

Sanna Marin
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sanna Marin (@sannamarin)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Elle n’aurait pu se distinguer qu’en étant la plus jeune Première Ministre au monde du haut de ses 34 ans, mais depuis son élection, Sanna Marin a prouvé qu’elle était bien plus qu’un simple gimmick, notamment grâce à sa gestion exemplaire de la pandémie du COVID-19 en Finlande. Mais aussi en s’entourant d’une coalition majoritairement féminine au gouvernement.

Lire aussi: La Finlande montre l’exemple en élisant la plus jeune Première Ministre au monde

11

Chloé Lopes Gomes

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La ballerine d’origine française a secoué le monde feutré du ballet en osant dénoncer le racisme systémique dont elle y a été victime, particulièrement au sein du Staatsballet de Berlin, son dernier employeur en date. Dans la foulée, nombre de danseuses et danseurs de couleur se sont exprimés, pour dénoncer des abus similaires, mais aussi pour remercier Chloé de leur avoir pointé la voie.

Lire aussi: La ballerine Chloé Lopes Gomes dénonce le racisme du milieu du ballet

12

Sophie Wilmès

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Parachutée Première Ministre par intérim, la première femme à occuper ce poste en Belgique, Sophie Wilmès a réussi à naviguer une période doublement difficile pour la Belgique, entre tensions communautaires à leur paroxysme, bloquant la formation d’un gouvernement, et pandémie mortelle dans le pays. Qu’on soit d’accord ou non avec ses mesures et ses idées politiques, difficile de ne pas lui reconnaître des nerfs d’acier et une bonne dose de courage.

Lire aussi: 6 raisons d’admirer la (1e) Première ministre belge

13

Özlem Türeci

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Surnommée “les Curie du COVID” avec son mari Ugur Sahin, l’entrepreneuse allemande occupe avec lui la tête du laboratoire qu’ils ont fondé, BioNTech, qui, en association avec Pfizer, a eu l’honneur d’être le 1er laboratoire reconnu par l’Agence européenne des médicaments pour son vaccin anti-COVID.

14

Deb Haaland

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Originaire de Winslow, dans l’Arizona, cette femme politique américaine âgée de 61 ans est devenue sous le Président Biden la première personne d’origine amérindienne à occuper un poste ministériel au sein du gouvernement. Dès l’investiture, en janvier prochain, elle occupera en effet la fonction cruciale de Ministre de l’Intérieur, en charge notamment des terres fédérales et de la gestion des ressources naturelles.

Lire aussi: Musulmanes, Amérindiennes ou noires, aux USA, les femmes prennent le pouvoir

15

Claudia Conway
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par New York Post (@nypost)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Du haut de ses 15 ans seulement, la fille de Kellyanne Conway, une des plus proches alliées de Donald Trump, est devenue une héroïne inattendue il y a quelques semaines en annonçant que sa mère, à l’époque conseillère du locataire de la Maison Blanche, avait le COVID-19 et avait caché son diagnostic. De l’eau au moulin des critiques de la gestion de la pandémie par le millionnaire new-yorkais, qui ont adoubé l’adolescente justicière de TikTok.

16

Ashley Graham

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Aussi (voire plus) belle à l’intérieur qu’à l’extérieur, Ashley Graham n’en finit pas de nous épater avec ses prises de position engagées. D’abord, en accueillant son premier enfant début d’année, et en s’exprimant franchement sur les vergetures, le corps qui change et la dépression post-accouchement. Mais aussi, plus récemment, en affirmant ne plus vouloir être désignée comme mannequin “grande taille” afin d’aider toutes les femmes à s’accepter. Amen, sister!

Lire aussi: “C’est juste de la graisse”: la légendaire répartie d’Ashley Graham

17

Ruth Bader Ginsburg

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Jusqu’à son dernier souffle, cette avocate devenue juge à la Cour Suprême aura bataillé pour plus d’égalité dans le pays, qu’il s’agisse de défendre l’intégration ou les droits des femmes à disposer comme elles l’entendent de leur système reproducteur. Le pays lui doit notamment la loi Ledbetter, pour un salaire juste pour tou·te·s, mais aussi d’avoir bataillé pour la légalisation de l’avortement.

Lire aussi: Pourquoi la mort de Ruth Bader Ginsburg pourrait tout chambouler aux Etats-Unis

18

Svetlana Tikanhovskaïa

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Au gré des manifestations, cette traductrice et mère de famille de 37 ans, aujourd’hui exilée en Lituanie pour sa propre sécurité, est devenue le visage de l’opposition au président autoritaire de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko. Un combat lancé après l’arrestation de son mari, vidéo-blogueur opposé au régime, lors duquel “Sveta” comme ses supporters l’appellent, a eu cette réplique déjà culte: “je suis fatiguée de devoir tout supporter, je suis fatiguée de me taire, je suis fatiguée d’avoir peur”.

19

Emmanuelle Charpentier & Jennifer Doudna
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JeSsICä (@jessicajoffe)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

C’est au duo de chercheuses, l’une française et l’autre américaine, qu’on doit l’invention des “ciseaux à ADN”, des “ciseaux moléculaires” qui permettent de modifier le génome de manière plus simple, notamment, en cas de maladie congénitale. “Un outil pour réécrire le code de la vie” qui leur a valu d’obtenir le Prix Nobel de Chimie et toute notre admiration.

Lire aussi: Deux femmes remportent le Prix Nobel de Chimie 2020

Et puis vous, aussi, qui nous lisez et qui nous avez insufflé un formidable élan durant les mois les plus sombres de la pandémie. Du fond du coeur, merci, et rendez-vous en 2021 pour de nouvelles aventures ensemble.

Encore plus d’inspiration: