Home Culture Cinéma Après l’avoir dénoncé publiquement, Adèle Haenel porte plainte contre Christophe Ruggia

Après l’avoir dénoncé publiquement, Adèle Haenel porte plainte contre Christophe Ruggia

CANNES, FRANCE - MAY 20: Adele Haene attend the "Portrait Of A Lady On Fire (Portrait de la Jeune Fille en Feu)" Press Conference during the 72nd annual Cannes Film Festival on May 20, 2019 in Cannes, France. (Photo by Antony Jones/Getty Images)

Elle avait d’abord choisi de ne pas porter plainte officiellement, préférant dénoncer Christophe Ruggia en public et au passage, les manquements de la justice envers les victimes d’abus sexuels. Aujourd’hui, Adèle Haenel a changé d’avis et a décidé de déposer une plainte contre celui qui lui aurait fait subir des attouchements alors qu’elle avait 13 ans seulement.

Début novembre, l’actrice française avait fait la Une (et suscité de nombreux messages de soutien de ses pairs) après avoir révélé à Mediapart les attouchements sexuels dont elle aurait été victime de la part de Christophe Ruggia. Le réalisateur, qui lui avait donné son premier rôle dans « Les Diables » avait affirmé avoir « découvert » Adèle Haenel, cette dernière répliquant qu’il l’avait surtout détruite. Interrogée sur le pourquoi de cette dénonciation publique plutôt qu’une plainte en justice, la comédienne n’avait pas mâché ses mots, accusant un système judiciaire coupable de « violence systémique faite aux femmes » et regrettant le manque de condamnations dans ce type d’affaires. Avant de changer d’avis cette semaine et de décider finalement de déposer officiellement plainte.

Responsabilité de personnalité publique

Alors que le parquet de Paris a immédiatement ouvert une enquête il y a trois semaines, juste après que les accusations d’Adèle Haenel aient été rendues publiques, cette dernière s’est d’abord rendue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes ce mardi pour y être auditionnée. Avant d’annoncer en pleine audition qu’elle avait finalement décidé de porter plainte contre Christophe Ruggia. Motif évoqué?

Désormais sollicitée par le service d’enquête, Adèle Haenel s’engage activement dans cette procédure, considérant qu’il est de sa responsabilité de justiciable comme de personnalité publique d’y prendre part, au regard de la gravité des faits dénoncés et des conséquences pour chacun »

L’actrice, qui avait 13 ans tout juste lorsque sa route a croisé celle du réalisateur, l’accuse de lui avoir fait subir des années d’harcèlement et d’attouchements sexuels sous couvert de l’inviter chez elle pour lui apprendre les rouages du métier. Ce dernier se défend d’avoir jamais touché la jeune actrice, concédant tout juste qu’une certaine « emprise » a pu prendre place entre eux à l’époque, avouant avoir « commis l’erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu’une telle posture suscite ». Des déclarations qui auraient poussé Adèle Haenel à porter plainte, ces dénégations l’ayant « déterminée à obtenir judiciairement la reconnaissance de son statut de victime » selon ses avocats. S’il faudra encore attendre avant que la Justice ne tranche, Christophe Ruggia a d’ores et déjà été rayé de la Société des réalisateurs de films dès le lendemain des accusations à son égard.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.