Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
A voice message concept, a sound wave, listening to music, a hand holding a smartphone

FAUT QU’ON PARLE: pitié, arrêtez avec les notes vocales

La rédaction

Je vous en conjure: arrêtez de m’envoyer des notes vocales. C’était cool au début, mais j’hésite désormais à me faire passer pour sourde.

Comme tout le monde, au début, j’ai adoré les notes vocales, j’ai remercié Whatsapp, béni Instagram et louanger Messenger d’avoir instauré ce nouveau mode de communication, tellement plus pratique que les coups de fil — qui écoute encore son répondeur, sérieusement ? —, tellement plus chaleureux qu’un texto — qui n’a jamais mal pris un point d’exclamation ? Mais voilà, depuis que tout le monde s’y est mis et que même ma grande tante a compris comment fonctionnait l’option verrou du vocal Whatsapp, je sature, je deviens folle. J’entends des « voice ».

À l’origine, c’était beau, léger. On s’envoyait des notes vocales pour signaler des informations plus ou moins urgentes, quand on était au volant, entre deux rendez-vous ou qu’on donnait le biberon à bébé. Il faut deux mains pour écrire un texto, je ne le nie pas. Mais, petit à petit, les secondes sont insidieusement devenues des minutes. Puis des quarts d’heure (oui, vraiment). Sauf que spoiler : mon temps disponible ne s’est quant à lui pas allongé. Et franchement, si je voulais écouter un roman audio, je serai copine avec Audible. Mais pas avec Aude.

Depuis quelques temps, quand je vois s’afficher un message vocal de 8 minutes 30 sur Whatsapp, j’ai des sueurs froides et j’ai l’impression — est-ce vraiment une impression ? — de voir ma to do du jour se charger d’une énième tâche. : écouter le vocal d’Aude

Car bien que ce que me raconte Aude ait un intérêt, son vocal nécessite, contrairement à un podcast, une réponse. Et c’est là le nœud du problème: pas moyen de ghoster. Faudrait-il qu’à chaque note vocal, je sorte mon calepin pour noter les divers éléments auxquels répondre dans mon voice de réponse ? Que je mette pause entre chaque thématique — le date avec Alex, la dispute avec sa mère, et son évaluation au taf’ —, pour y répondre de manière complète.

Sans oublier qu’en plus du calepin en question, la note vocal nécessite… soit des écouteurs (très probablement emmêlés/paumés au fond d’un sac la plupart du temps) soit un espace clos et vide, permettant de l’écouter en haut parleur à sa guise. Combien de fois n’ai-je pas dû entendre les aventures sexuelles d’une amie dans un bus bondé (à mes dépens et aux dépens de tous les passagers) ou dans la rue, interrompue 20 fois par les klaxons, les ambulances, et autres joyeuseries du quotidien.

Quand on y réfléchit, les voice nous obligent à mettre notre vie sur pause pour écouter des informations non-sollicitées sans aucune possibilité de trier les informations (thanks god pour l’option accéléré 2x de Whatsapp <3).

Ils nous obligent à une certaine immédiateté dans la réponse, sous peine de devoir se re-taper les messages sonores ponctués de « euuuh… et alors heuuu… en fait… attends je recommence, je sais plus ce que je voulais encore te dire… » En clair, en plus de nous faire perdre beaucoup de temps, vos notes vocales me font perdre ma capacité à disposer de mes oreilles librement. À bon entendeur…

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires