Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
La St-V reportée - Getty Images

Les cercles de l’ULB dénoncent le report de la St-V

Kathleen Wuyard

La nouvelle est tombée comme un couperet sur le petit monde de la guindaille bruxelloise: pas de St-V pour la deuxième année consécutive, pandémie oblige. Une décision que les étudiants concernés n’acceptent pas tous sans broncher.

C’est qu’en l’occurence, l’annonce du report de la St-V est tombée à la veille du Codeco, avancé du vendredi 19 au mercredi 17 novembre pour cause de chiffres en hausse constante. Une situation que de plus en plus de membres du monde de la santé n’hésitent pas à qualifier de quatrième vague de la pandémie de COVID, et qui a poussé l’ULB et la VUB à reporter conjointement les célébrations prévues ce vendredi à l’occasion de la Saint-Verhaegen (St-V pour les intimes), qui marie chaque année commémorations et guindailles imbibées. Enfin, chaque année, sauf en 2020 et désormais aussi en 2021.

En tant qu’Universités citoyennes, nous devons tenir compte du contexte sociétal qui nous entoure. Nous savons combien il est important pour nos étudiants de pouvoir vivre des événements comme la Saint-V. Nous l’attendions aussi. C’est donc après mûre réflexion et le cœur gros que nous avons pris cette décision » ont communiqué les rectrices Annemie Schaus (ULB) et Caroline Pauwels (VUB) dans un communiqué de presse.

Et de rappeler encore l’importance de « tenir compte de la nécessité pour tout citoyen de réduire ses prises de risque afin de permettre le maintien du fonctionnement de notre système de santé, de notre système éducatif et de notre société dans son ensemble ». Des arguments qui ne convainquent pas tout le monde.

Lire aussi: Le folklore complice de la culture du viol? Le CPS de l’ULB prend ses responsabilités

St-V reportée, « liberté bafouée »?

Ce mercredi à 13h, celles et ceux qui le souhaitent et qui, comme les personnes à l’origine du rassemblement, pensent qu’il s’agit-là de « Décisions bâclées, liberté bafouée » et qui regrettent que « l’ULB a annulé notre St-V alors que le Codeco n’est que demain » sont invités à manifester leur mécontentement avenue Paul Héger. Parce que pour les cercles à l’origine du rassemblement, parmi lesquels celui de Droit, Psycho, Solvay ou encore Médecine, « la voix des étudiant•e•s n’a pas été écoutée ».

À l’heure actuelle, et contrairement à ce qui a pu être partagé, la St-V n’a pas été annulée à proprement parler mais bien reportée (en ce qui concerne sa célébration du moins) au second trimestre de l’année scolaire 2021-2022. À condition toutefois que la situation sanitaire le permette à ce moment-là…

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires