Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© WESTWOOD, CA - JULY 27: Actress Jennifer Lopez and actor Ben Affleck attend the premiere of Revolution Studios' and Columbia Pictures' film "Gigli" at the Mann National Theatre July 27, 2003 in Westwood, California. "Gigli" opens nationwide on August 1, 2003. (Photo by Kevin Winter/Getty Images)

Pourquoi le retour de flamme de Bennifer nous fascine autant

Kathleen Wuyard

Des années après leur romance initiale, J-Lo et Ben Affleck ont ravivé la flamme et le retour de Bennifer n’en finit pas de fasciner… Mais pourquoi s’investit-on autant dans la relation d’un couple célèbre, certes, mais dont on ignore tout au fond?


Nous sommes en l’an de grâce 2002, les jeans taille basse n’ont pas encore été définitivement remisés au placard et la presse people vit son heure de gloire, les réseaux sociaux n’ayant pas encore joyeusement empiété sur ses plates-bandes. La vie n’est qu’une succession de clips sur MTV (re: absence des réseaux sociaux) et l’un d’eux fascine tout particulièrement, celui de « Jenny from the Block », qui se joue de la fascination pour Bennifer, le couple formé par J-Lo et Ben Affleck, en les mettant en scène dans un quotidien traqué par les photographes.

Le refrain est entrainant au possible, le couple, photogénique à souhait, et la scène où Ben tripote le cul de sa belle moulée dans un bikini rikiki suscite la frénésie. Flash forward quelques mois plus tard et le couple se sépare à quelques jours seulement de ce qui promettait être un mariage ultra médiatisé. Ben se marie finalement avec Jennifer Garner, J-Lo, avec Marc Anthony, les deux fondent une famille et, monopolisés par foule d’autres couples de célébrités, nos cerveaux les oublient. Jusqu’à ce printemps 2021, du moins, et l’annonce incroyable et pourtant vraie que Bennifer s’est reformé.

Lire aussi: La lovstalgie, quand un.e ex nous fait douter de l’amour futur

 

View this post on Instagram


 

A post shared by ermioni (@jlodolly)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Bennifer from the block


Depuis, c’est l’obsession et les caméras sont à nouveau pointées sur ce duo dont on se surprend à épier les moindres faits et gestes et à applaudir autant les retrouvailles que s’il s’agissait de nos BFF dont on avait la certitude qu’ils étaient faits pour se retrouver. Réalistiquement, le seule couple de stars qui pourrait susciter plus d’enthousiasme s’il se reformait est celui de Jennifer Aniston et Brad Pitt (les gars, si vous nous lisez…) et encore. Mais pourquoi, au fait?

D’abord, tout simplement, parce que le fait qu’ils soient à nouveau en couple nous ramène à la personne qu’on était lors de leur romance initiale, or le haut potentiel nostalgique de notre génération n’est plus à prouver. Il suffit de voir à quel point les tendances de notre adolescence font un retour en force (le gloss à bille! les bagues en résine! les sacs banane!) pour s’en convaincre, et avec Bennifer de nouveau ultra love, c’est un peu comme si on retournait pour de vrai à l’époque où la préoccupation la plus stressante de notre journée était de rentrer à la maison à temps pour ne pas louper le dernier épisode de « Made » ou de « Newport Beach ». Mais il n’y a pas que la nostalgie qui joue dans l’engouement généralisé suscité par les retrouvailles de Jennifer Lopez et Ben Affleck.

Lire aussi: Le sexe après une dispute permet-il vraiment de se réconcilier?

 

View this post on Instagram


 

A post shared by | Veronica ?? (@strongest_lopez)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

C’est que celles-ci arrivent après des mois, que dit-on, des années, pour le moins mouvementées. Petit à petit, il semblerait en effet que tout ce qui semblait susceptible d’arriver uniquement à l’écran, et encore, de manière pas toujours plausible, nous est tombé sur la tête. Les Etats-Unis, la démocratie occidentale par excellence, ont élu un président qui a grandement menacé l’équilibre mondial (et fini son « règne » dans une attaque du Capitole semblant tout droit sortie d’un film catastrophe). La terre a été prise d’assaut par une pandémie qui n’est toujours pas sous contrôle et qui a mis à mal notre santé, bien sûr, mais aussi nombre de libertés individuelles. Sans compter l’avancée terrifiante du réchauffement climatique et ses conséquences qui se font déjà ressentir, avec, dans un horizon pas si lointain, des effets encore plus effrayants façon thriller dystopique où des zones entières du globe deviennent entièrement inhabitables (coucou les 50 degrés enregistrés en Inde et au Mexique cet été).

Dans ce contexte déjà bien anxiogène, l’avènement des réseaux sociaux a permis à une déferlante de complots en tout genre de s’abattre sur notre quotidien. Le retour de Bennifer, c’est plus qu’une bouffée bienvenue de nostalgie, c’est un flashback du temps d’avant, celui de la « vie normale », où la seule manière dont quelqu’un risquait de vous dire qu’il était opposé au vaccin parce qu’il ne voulait pas qu’on lui implante une puce pour capter l’Internet rapide, c’est si vous vous retrouviez bizarrement à taper la convers’ avec quelqu’un dans un asile psychiatrique.

L’amour, toujours


Rassurant, le retour de flamme entre Jennifer Lopez et Ben Affleck l’est aussi pour notre coeur qui a été brisé plus d’une fois depuis le début des années 2000. Qui n’a pas au fond du coeur un.e ex ou bien l’espoir de se dire que l’amour est vraiment invincible?

Lire aussi: Pourquoi le premier amour marque-t-il autant une vie?

En se remettant ensemble, et en affichant fièrement ce qui semble être un bonheur sans nuage, Jennifer Lopez et Ben Affleck affirment que oui, c’est possible. Oui, l’amour peut survivre à tout, même, parfois, à près de vingt ans de séparation et des trajectoires de vie très différentes, qui ne peuvent se recroiser au moment où on s’y attend le moins. Un message tout aussi rassurant pour les personnes célibataires (le grand amour existe!) que celles et ceux qui rêvent encore de leur ex (des retrouvailles ne sont pas impossibles!) ou encore les couples heureux en amour, qui veulent croire que c’est pour toujours (l’amour est invincible!).

 

View this post on Instagram


 

A post shared by DM_Stil (@dm_stil)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Si l’acte deux de Bennifer fascine autant, c’est parce qu’il semble tout droit sorti d’une comédie romantique, celles-là même dont on nous martèle (et dont on tente de se convaincre) qu’elles sont fantaisistes et ne se produisent jamais dans la vraie vie. Et donc, que nous aussi, on mérite ce happy end. L’occasion de ressortir un mantra qui fleurissait partout à l’époque des débuts de leur histoire: « everything will be okay in the end. If it’s not okay, it’s not the end« . Ah!

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires