Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Young female recording video for social media © Getty Images

1 Belge sur 5 fait plus confiance à un influenceur qu’à un spécialiste

Gwendoline Cuvelier Journaliste

Les utilisateurs·trices des réseaux sociaux se fient-ils plus aux influenceurs qu’à leurs banquiers ou médecins? La plateforme Sortlist a interrogé 1000 personnes en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en France et aux Pays-Bas qui suivent des influenceurs santé/bien-être et/ou des influenceurs spécialisés dans la finance, pour comprendre le pouvoir de ceux-ci sur les décisions des gens.

Le résultat de l’enquête est interpellant: 20 % des Belges font plus confiance aux influenceurs qu’aux spécialistes!

Lire aussi: L’influenceuse Curvy Blue Marine dénonce la grossophobie « bienveillante »

Le pouvoir des influenceurs

Sortlist a étudié les sources d’informations préférées des utilisateurs·trices de réseaux sociaux sur les sujets santé et finance, les facteurs qui les motivent à se tourner vers une source plutôt qu’une autre et ce qui déclenche chez eux une décision. L’objectif: comparer le pouvoir du marketing d’influence avec celui des spécialistes du secteur financier et de la santé.

L’étude montre que :

  • 1 utilisateur sur 5 fait plus confiance aux influenceurs qu’à un professionnel de la santé ou un conseiller financier
  • 38 % des Belges utilisent les réseaux sociaux pour s’informer sur des sujets de santé
  • Les Belges sont les utilisateurs Européens les plus méfiants quant aux influenceurs finance
  • YouTube est le réseau social préféré des Belges pour s’informer
  • Le coût et l’effort pour prendre rendez-vous sont les deux principaux obstacles qui empêchent les gens de contacter un spécialiste
  • 39% des Belges vérifient les informations données par les influenceurs, et ce sont les 45-54 ans plus enclins à faire confiance aveuglément aux influenceurs, tandis que les jeunes recherchent les informations
  • 71% des followers se disent influencés à l’achat par un influenceur actif dans le domaine de la santé
  • 50% des utilisateurs disent que le coût est la barrière principale pour contacter un spécialiste et pour 25% c’est leur accessibilité.

« Grâce à leur facilité d’accès, les influenceurs et les réseaux sociaux, en général, représentent une source importante d’inspiration chez les internautes, c’est là qu’ils vont chercher leurs informations et ce sont les influenceur·se·s qui sont les déclencheurs de comportements chez eux. Toutefois, lorsque des détails supplémentaires sont nécessaires ou lorsque la première action est prête à être réalisée, les gens se tournent souvent vers les spécialistes, même en dépit de blocages tels que le coût et les difficultés de rendez-vous » conclut Sortlist.

Envie d’en savoir plus? L’étude complète se trouve sur ce site Internet.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires