Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Getty Images © Getty Images

BeInfluence: la nouvelle application dédiée aux influenceurs

Justine Rossius

BeInfluence, l’agence de marketing d’influence belge, lance sa toute première application afin de faciliter la vie de ses membres. Depuis aujourd’hui, les créateurs et créatrices de contenu peuvent télécharger gratuitement l’application sur l’Apple Store et Google Play.


 

L’agence de marketing BeInfluence vient de lancer sa première application : un outil conçu spécialement pour les créateurs et créatrices de contenu. Concrètement, grâce à cette application, les influenceu·r·se·s pourront notamment consulter l’impact réel des campagnes auxquelles ils·elles ont participé, connaître leur taux d’engagement moyen et avoir accès à tous les futurs projets auxquels ils aimeraient prendre part. Sans oublier le fait de pouvoir entrer en communication avec d’autres créat·eur·trice·s de contenu.

Les influenceurs peuvent dire adieu aux captures d’écran de leurs statistiques, aux envois de stories et publications par mail. Tout se fera automatiquement »,


explique Jérémy Bizien, full-stack developer chez BeInfluence.

 

Pour Thomas Angerer, le fondateur : « Depuis le départ, notre mission est de permettre aux créateurs et créatrices de contenu de vivre de leurs passions sur les réseaux sociaux. La sortie de l’application est un grand pas dans cette direction ! Les utilisateurs pourront accéder à toute une série d’informations sur leur présence en ligne et choisir à quelles campagnes ils veulent participer. ».

 

Pour la bonne cause


Les fondateurs de BeInfluence profiteront du lancement de l’application pour remettre en avant le programme BeGood. BeGood permet d’utiliser l’influence dont jouissent les créateurs de contenu pour la mettre au service de la société en soutenant divers projets tels que le combat contre le sans-abrisme, le bien-être des animaux, le climat, l’accès à l’éducation des enfants, etc.

 

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires