Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
@unsplash

Brussels in the dark: expérimentez vos restos préférés sans gaz ni électricité

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

Avec l’augmentation du coût de l’énergie, l’Horeca bruxellois trinque ! Pour y faire face, du 29 septembre au 2 octobre, neuf restaurants proposeront une carte sans gaz ni élec’ et/ou à la lumière des bougies. On vous dit tout sur le projet « Bruxelles in the dark ».

« Question prix de l’énergie, l’heure de l’addition a sonné – et l’Horeca trinque aussi ! Covid et confinements, pénurie de personnel, inflation et maintenant, factures de gaz et d’électricité bien trop salées… Les bars et restos de Bruxelles en ont gros sur la patate mais continuent à vous accueillir à portes (plus si) grandes ouvertes », ces mots plusieurs restaurants les ont partagés sur les réseaux sociaux mardi 20 septembre.

Pourtant, si partager un repas ou une quille fait chaud au cœur et aux gosiers, on a aussi désormais intérêt à parler un peu plus de politiques écologistes et sociales à table…

peut-on lire ensuite.

Sortez les briquets

Face à cette situation de plus en plus problématique, l’Horeca bruxellois a décidé de réagir. Comment ? En lançant « Bruxelles in the Dark ». C’est-à-dire ? Du 29 septembre au 2 octobre, neuf établissements bien connus de la capitale serviront une carte sans gaz ni élec’ et/ou à la lumière des bougies. Pour soutenir vos restaurants favoris et l’Horeca dans son ensemble, rendez-vous chez Liesse, Le Petit Mercado, Le Bain des Dames, St-Kilda, Ôtap, Le Dillens, Café Flora, The Modern Alchemist et Nabu pour partager un repas inédit.

Le programme de chacun des bars et restos participants est à retrouver sur leurs réseaux sociaux.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires