Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

TÉMOIGNAGES: deux couples racontent leur histoire d’amour digne d’un film hollywoodien

La rédaction

Quatre personnages. Deux histoires d’amour dignes d’un film hollywoodien. Ces couples follement amoureux nous partagent un petit bout de leur aventure et prouvent que, parfois, on peut vivre dans une comédie romantique.

Janine & Carlos


11/11/11. Janine est Britannique et vit à Abu Dhabi pour son travail d’hôtesse de l’air. Dans le hall des départs de Bangkok, elle est sur le point d’ouvrir la porte d’embarquement pour le prochain vol vers le Moyen-Orient quand son regard s’arrête sur un beau garçon. Juste à ce moment-là, il lève les yeux de sa tablette et leurs regards se croisent. Janine est comme aimantée, mais le devoir l’appelle. Elle monte à bord avec le reste de l’équipage. Lors de l’embarquement, elle remarque à nouveau le jeune homme dans la file. Comment pourrait-il en être autrement: il est sublime, on ne voit que lui. Pour son plus grand bonheur, il s’installe dans la partie de l’avion dont elle est responsable. Entre eux, la ­tension est palpable, mais ­Janine reste professionnelle. Au milieu de la nuit, alors que presque tous les voyageurs sont en train de dormir, les ­collègues de Janine l’encouragent à entamer la discussion avec son coup de foudre. Une ­vérification rapide de ses données d’embarquement lui indique qu’il se prénomme Carlos, qu’il a un nom de famille à consonance espagnole et qu’il a une correspondance pour Bruxelles à Abu Dhabi. Il n’en faut pas plus pour titiller sa curiosité. Mais avant même qu’elle ait pu rassembler son courage pour aller le voir, Carlos se dirige à l’arrière de la ­cabine et se présente à elle.

De toute évidence, il y a quelque chose entre eux, leur attirance est flagrante. Ils ne peuvent plus s’arrêter de parler.


Ils discutent de son enfance au Pérou, de son ­déménagement en Belgique et de leur vie au ­quotidien. Sans s’en rendre compte, ils sont en train de vivre leur tout premier rencard. Dès que les roues de l’avion touchent le sol, Carlos attend que tous les passagers aient quitté l’avion. Les mains tremblantes, il donne sa carte d’embarquement à Janine. Sur le papier, son numéro de téléphone ­griffonné avec un petit mot: « Si jamais vous volez vers Bruxelles, venez me voir, s’il vous plaît. » Il sort de l’avion et laisse Janine à la porte, le cœur battant et l’estomac noué. La tête dans les nuages, Janine se précipite vers son prochain vol direction Manchester. ­Appelez cela le destin, mais devinez quelle porte d’embarquement se situe juste à côté de celle pour l’Angleterre? Oui, celle de Bruxelles… Deux rencontres en une seule soirée, c’était écrit. Janine se fout de savoir si elle va rater son prochain vol. Avant de courir prendre son avion, Carlos l’arrête et l’embrasse sur la joue. Elle est ­bouleversée. Le lendemain matin, Janine hésite avant de pousser sur « envoyer » dans ­Messenger. Qu’a-t-elle à perdre? « Vous ne vous souviendrez sans doute pas de moi, mais j’étais votre hôtesse de l’air sur le vol pour Abu Dhabi… » À peine quelques minutes plus tard, son téléphone vibre: « Carlos veut vous ajouter comme ami sur Facebook. » ­Comment peut-il l’avoir retrouvée sans connaître son nom? En faisant de longues recherches en pensant à elle et ses si jolies lèvres. La fin d’une rencontre inoubliable, le début d’une histoire à ­distance, de rendez-vous internationaux et d’une fin heureuse, avec un mariage et deux enfants.

Laura & Tom


Laura et Tom sont deux ado insouciants ­lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois lors d’une soirée. Entre eux, le courant passe et ils discutent durant des heures. Mais comme c’est souvent le cas quand on est jeunes, au bout d’un moment, leur amitié finit par s’essouffler et ils se perdent peu à peu de vue. Sauf qu’à l’air du ­numérique, un tel adieu est rarement ­définitif. Les deux amis continuent à se suivre sur les réseaux sociaux. Pendant huit ans, ils voient apparaître des stories, des photos et des statuts de l’autre, mais jamais un like, un commentaire ou une courte conversation par chat. Nous sommes ­désormais en 2019. En huit ans, beaucoup de choses ont changé dans leur vie respective. Après une relation ­tumultueuse pleine de hauts et de bas, Tom est célibataire. Sans ­vraiment chercher une nouvelle relation,

il se sent prêt à se poser, à construire quelque chose. Et puis un jour Laura publie une nouvelle story sur Instagram. Repensant à de vieux souvenirs de son adolescence, Tom franchit le pas et lui envoie un ­message: « Ça te dirait qu’on aille boire un verre? » Après tout, pourquoi pas? Quelques jours plus tard, les voilà qui se ­retrouvent dans un bar. Leur dernier ­rendez-vous d’il y a huit ans semble dater d’hier, ce qui était alors une relation ­purement amicale se transforme vite en un chouette rencard où les choses semblent couler de source. Un moment qui mérite qu’on remette le couvert. Aussitôt dit ­aussitôt fait. Il ne faut pas longtemps à Tom et Laura pour en finir avec l’étape des ­rencards et se mettre en couple.

Inséparables, ils profitent pleinement de la vie et sortent souvent en soirée ensemble. Jusqu’à ce que la crise sanitaire arrive et que le pays tout entier doive se confiner. Laura avait pour idée d’inviter son amoureux au ­restaurant pour son anniversaire… il aurait fallu plus que la Covid pour l’arrêter.


Laura la créative n’allait pas rester comme ça sans rien faire. C’est ainsi qu’ils sont devenus les acteurs principaux d’une véritable comédie romantique. Lui, les yeux bandés dans la ­voiture, en route vers un endroit tenu secret pour un anniversaire hors du commun. ­Arrivés sur les lieux, Tom entend une porte s’ouvrir et sent une odeur de travaux. Que peuvent-ils bien faire dans ce qui semble être la maison qu’ils ont achetée ensemble? Celle qui d’ailleurs est encore en rénovation et dont certains défauts cachés leur ont causés pas mal de soucis ces dernières semaines? Perplexe, Tom avance à tâtons, toujours les yeux bandés, suivant Laura dans le salon. Il peine à en croire ses yeux quand elle lui retire lentement le ­bandeau. Partout, des bougies, des fleurs séchées, des ­montagnes de coussins, des couvertures, des lanternes… Au milieu de cette mise en scène romantique, une petite table basse avec un apéro, un pique-nique et une ­bouteille de champagne. Avant de pouvoir s’émerveiller pleinement de ce ­décor ultra romantique, il aperçoit un salon gonflable avec home cinéma, des snacks et le fameux film qu’il voulait voir depuis des semaines, mais que Laura refusait de ­regarder. Et là, il se sent envahit par une ­sensation de chaleur. Celle de rentrer à la maison, une maison qui sera magnifique une fois terminée. Chez eux, dans leur ­endroit à eux. Avec la femme avec qui il a pu trouver la paix et avec qui il veut vivre des moments de rêve comme celui-ci pour le reste de sa vie.

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires