Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Pexels

Cette vidéo dénonce le comportement toxique de certains pères

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Faire promettre à sa fille de 4 ans qu’elle n’aura pas de petits copains avant 2040 et la faire signer ce pacte alors qu’elle sait à peine écrire, c’est la nouvelle tendance TikTok initiée par de nombreux pères. Une trend que le duo d’Instagrammeuses Camille et Justine dénonce.

Le phénomène TikTok a encore frappé ! Si le réseau social chinois nous permet bien souvent de découvrir des astuces mode, cuisine, ou déco et autres techniques maquillages ultra-pratiques, la plateforme a aussi des tendances bien moins innocentes. Comme celle-ci née à travers les vidéos de plusieurs pères qui dans un but comique mettent en scène leurs petites filles souvent âgées de quelques années. Avec en fond la musique de la ligue des champions, les pères filment leurs filles en train de signer un contrat factice qui les engage, comme il est écrit sur les t-shirts exposés par les pères, à ne pas avoir de petits copains avant 2040. Ce qui reviendrait à ce qu’elles n’aient pas de copains jusqu’à l’âge de 22 ans environ. Si ces vidéos sont destinées à être humoristiques, elles sont tout de même problématiques sur un certain nombre de points que les Instagrammeuses Camille et Justine, connues pour leur engagement féministe, ont soulevé dans une vidéo.

Lire aussi : Comment TikTok perpétue le mythe toxique du « poids normal »

Adorables papas protecteurs ou attitudes toxiques ?

Après avoir fait un montage de plusieurs vidéos de cette tendance diffusées sur TikTok, les deux jeunes femmes prennent la parole pour analyser ces images avec beaucoup d’ironie. Si l’une d’entre elles commence par dire « Ils sont adorables, ce sont des papas protecteurs envers leurs filles ». Très vite au fur et à mesure de leur dialogue, elles posent de vraies questions et révèlent toute l’incohérence qui se cache derrière ces vidéos qui peuvent faire rire au premier abord : ces pères auraient peur que leurs filles tombent sur un homme mal intentionné au point de leur interdire d’entretenir une relation amoureuse avec une personne de la gent masculine jusqu’à leurs 22 ans, mais sont les premiers à défendre le #NotAllMen et à dire que seule une minorité d’hommes sont des agresseurs.

Mais apparemment quand t’as une fille, t’as quand même très peur qu’elles tombent sur un de ces mecs pas bien même s’ils sont pas beaucoup, pas beaucoup.

argue Camille. Ce à quoi Justine lui répond : « En tout cas assez pour qu’elle ne sorte avec aucun garçon jusqu’à 2040.D’ailleurs, c’est marrant ce n’est pas écrit : « Ma fille ne sortira pas avec des violeurs, non non c’est juste écrit « garçons » », renchérit Justine. Posant indirectement la question : Quid du « pas tous les hommes » du coup ? Autre problème souligné, le mot « boyfriend » qui veut dire petit copain, ce qui signifierait que leurs filles ne sortiront qu’avec des hommes parce que comme le rappelle ironiquement Justine dans la vidéo « Les filles ne sortent qu’avec des garçons c’est bien connu ». Le duo d’Instagrammeuses conclut en pointant du doigt la misogynie de cette tendance qui bizarrement n’est réservée qu’aux petites filles qui ont l’interdiction de sortir avec des garçons alors que les garçons, eux, sont totalement libres de sortir avec des filles avant leurs 22 ans. « Mais du coup lesquelles ? », s’interrogent Camille et Justine. Une vidéo pleine d’ironie qui décortique avec beaucoup de réflexion une tendance jugée « drôle » par le plus grand nombre et qui finalement ne l’est pas vraiment.

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires