Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Pourquoi une étrange statue d’enfant est-elle installée place du Luxembourg à Bruxelles?

Gwendoline Cuvelier Journaliste

Plus de 18 000 enfants en fuite ont disparu des radars en deux ans en Europe. Personne ne sait dans quelles circonstances et où ils se trouvent. À l’approche de la Journée internationale des droits de l’enfant le dimanche 20 novembre, l’organisation « Vluchtelingenwerk Vlaanderen » attire l’attention sur cette problématique.

Une statue d’enfant vient d’être placée par l’organisation, en coopération avec Caritas International et Child Focus, ce vendredi matin sur la place du Luxembourg à Bruxelles. Elle y restera jusqu’au dimanche 20 novembre. Mais que symbolise-t-elle?

Lire aussi: Ce 26 novembre, mangez un éclair contre le cancer des enfants

17 999...18 000...18 001...

La statue installée sur la place du Luxembourg est placée de dos face à un mur. L’enfant joue symboliquement à ‘cache-cache’ avec des amis et compte jusqu’à 18 292. ​ Un chiffre qui correspond au nombre estimé d’enfants disparus entre 2018 et 2020 en Europe.

Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Chaque année en Europe, des milliers d’enfants en fuite disparaissent des radars. L’incertitude quant au statut de résidence et l’accès limité aux soins et à l’hébergement rendent ces enfants particulièrement vulnérables aux situations dangereuses. Eux aussi, comme tous les enfants, ont droit à des soins et à un abri sûr pour pouvoir être et rester des enfants.

La crise actuelle de l’accueil dans notre pays met une fois de plus douloureusement en évidence cette vulnérabilité. Depuis la mi-octobre 2022, des bébés et des enfants en bas âge dorment dans la rue avec leur famille, tout comme 150 mineurs non-accompagnés. ​ Aujourd’hui, donc plus d’un mois plus tard, il y a encore plus de 100 enfants pour lesquels aucune solution n’a été proposée et qui sont toujours obligés de dormir dans la rue.

Cela est non seulement indigne pour ces enfants, mais surtout, cela compromet leur sécurité dont ces mineurs ont si désespérément besoin.

déclare Tine Claus, directrice Vluchtelingenwerk Vlaanderen. 

Vluchtelingenwerk Vlaanderen lie cette action à sa pétition en cours qui demande au Premier ministre Alexander De Croo et à son gouvernement de prendre leurs responsabilités et de fournir un abri et des soins adéquats. « Toute personne mérite un foyer sûr, y compris les enfants. Parce que chaque enfant compte » clame l’organisation. Plus d’infos sur ce site Internet.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires