Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Unsplash

Quand la stimulation des seins participe à la montée de l’orgasme

Manon de Meersman
Durant un rapport sexuel, des préliminaires à la pénétration (qui reste cependant facultative), chaque partie du corps à son importance: les lèvres, le cou, les cuisses, les oreilles, mais aussi et surtout, les seins! Parce que oui, ceux-ci réagissent d’une manière bien précise à l’excitation.


Lorsque nous sommes excitées, nos seins deviennent plus gros, plus durs et ils pointent. Il s’agit de l’érection de nos mamelons qui se gorgent de sang… Et ça, c’est une réaction naturelle du corps à ne pas négliger lors d’un rapport sexuel, puisqu’il s’agit d’une partie du corps très érogène. On vous laisse le soin d’envoyer cet article à Chéri.e pour vos futures parties de jambes en l’air…

Stimuler les seins de diverses manières


Selon des médecins américains, Roy Levin et Cindy Meston, relayés dans un article du Journal of Sexual Medicine, 82% des filles ressentent plus de désir après une stimulation des seins, rapporte le Huffington Post. Alors, caresse ou coup de langue, tous les gestes visant à éveiller les seins comptent pour faire monter l’excitation.

De cette manière, il est possible de taquiner gentiment les mamelons, en mouillant le bout des doigts et en effectuant délicatement des petits cercles sur les aéroles, cette petite zone de couleur rose ou brune, remplie de zones nerveuses. Il est également possible de lécher les seins, de les sucer et dresser ceux-ci pour les rendre plus vulnérables que jamais. Ces stimulations enclenchent la fabrication de l’hormone délchenchant l’orgasme: l’ocytocine, l’hormone du bonheur, de l’amour et du plaisir. Plus précisément, c’est la libération d’endorphine, de prolactine et d’ocytocine, cocktail explosif, qui entraine une vague d’excitation intense.

Veiller aux attentes de chacune


Bien sûr, chaque femme n’est pas du genre à apprécier ce qu’une autre aimera. De ce fait, il est important de veiller à ses attentes et ses préférences. Certaines adoreront que l’on joue sur les sensations de froid, avec un glaçon par exemple, pour faire durcir les tétons. D’autres apprécieront davantage des doigts lubrifiés sur leur poitrine. Le tout est de tester, d’oser, de ne pas avoir peur de surprendre sa partenaire pour l’emmener au septième ciel et la faire gémir de plaisir!

 

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires