Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Pensées parasites - Getty

Comment chasser les pensées parasites pendant le sexe?

Laurane

Il vous arrive de faire votre liste de courses pendant l’amour? De penser à votre journée de boulot du lendemain ou à appeler votre famille? Ce conseil pourrait bien vous aider à vous reconnecter à votre partenaire.

Les pensées parasites arrivent sans prévenir et sans demander leur reste. Alors que vous passez un moment intime agréable, vous pouvez parfois vous dire que ça fait quelques secondes, voire quelques minutes, que vous n’êtes plus du tout à ce que vous faites. La seconde d’avant, tout était plaisant mais très vite, votre esprit s’est mis à vagabonder.

La première chose à savoir? Ça arrive à tout le monde! En tant que sexologue, c’est sans doute l’un des problèmes que j’entends le plus durant mes consultations. Ces situations entraînent souvent des questionnements et rendent anxieux. On me confie des exemples comme « j’aime mon/ma partenaire, j’adore faire l’amour mais d’un coup, je me déconnecte et c’est plus fort que moi ». Raison pour laquelle on appelle ce phénomène des pensées parasites. S’en suivent des difficultés à s’ancrer dans le moment présent qui peuvent amener à un évitement de la sexualité quand c’est trop inconfortable.

Lâcher prise? Pas vraiment!

Ce que j’explique à mes patient·e·s désireux·ses de lâcher prise, c’est que ce terme ne veut rien dire. Au contraire, c’est parfois en lâchant prise que les pensées parasites débarquent et gâchent le moment intime.

Mais quelles solutions peut-on mettre en place dans ce cas? Eh bien, en faisant tout l’inverse, soit en reprenant le contrôle. Et ça, c’est tout une discipline qui s’apprend au fil du temps mais qui amènera une connexion plus profonde lors des rapports sexuels.

Par reprendre du contrôle, j’entends reprendre le contrôle de vos pensées. Dès que vous réalisez que vous êtes dans un autre univers que le moment présent, vous pouvez instaurer un réflexe: le switch ou le stop.

Le switch ou le stop

Ce petit exercice est très simple: lorsque des pensées parasites se présentent à vous, imaginez un panneau stop dans votre tête ou pensez « switch » et redirigez vos pensées vers vos sensations.

Si ça vous semble trop compliqué, vous pouvez vous concentrer sur vos 5 sens: qu’est-ce que je sens? Qu’est-ce que je vois? Qu’est-ce que j’entends? Qu’est-ce que je touche? Qu’est-ce que je goûte? Vos sens sont alors ramenés dans l’instant présent. Vous serez plus attentif·ve à la peau de votre partenaire, aux caresses, aux sensations agréables qui s’offrent à vous.

Et si ces sensations ne sont pas agréables, il est possible que vos pensées parasites soient des mécanismes de protection contre une éventuelle douleur ou un corps anesthésié. Dans ces cas-là, un suivi thérapeutique en consultation pourra vous aider.

Cet exercice peut également se mettre en place en dehors de la sexualité. Petit à petit, vous serez davantage en pleine conscience, donc connecté·e au moment présent.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires