Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Amour impossible - Getty

UN JOUR, UNE VIE: « Je suis tombée amoureuse de la soeur de mon fiancé »

Manon de Meersman

Aline a 28 ans et a rencontré son amoureux il y a 5 ans maintenant. Cet été, il lui a fait sa demande en mariage et elle a dit oui. Mais l’histoire n’est pas aussi rose qu’elle n’y paraît...

« J’ai rencontré Sébastien* lors de mon master. Je l’avais déjà vu quelques fois en auditoire, mais on ne s’était jamais adressés la parole, explique Aline*. Je le trouvais très séduisant. Faut dire aussi qu’il attire facilement le regard car il est grand, et très charismatique. Je pense que c’est ça aussi qui a fait que je n’avais jamais été lui parler avant cette fameuse soirée. Une amie à moi organisait une fête pour son anniversaire et elle avait invité Sébastien car c’est le meilleur ami de l’un de ses grands amis et de facto, elle avait noué un lien avec. Ce soir-là, le courant est super bien passé, et on a fini par s’embrasser, après quelques verres, vers 3h du matin... C’est pour dire l’état dans lequel on était chacun. J’étais célibataire depuis 2 ans et pour la première fois, je ressentais de nouveau des petits papillons dans le ventre. »

Lire aussi: D’où viennent les papillons dans le ventre quand on est amoureux·se?

Des débuts magiques

« De là, on a commencé à se fréquenter, sous les regards curieux de ma meilleure amie qui était folle de joie de me voir enfin heureuse avec quelqu’un. Sébastien est super attentionné et loin des gars toxiques que j’ai pu fréquenter auparavant. Avec lui, la vie est facile; si je ne lui écris pas, ce n’est pas grave. Si on ne parvient pas à se voir plus d’une fois par semaine, ce n’est pas grave. Si je préfère une sortie entre copines plutôt qu’une soirée avec lui, ce n’est pas grave. Bref, nos débuts étaient magiques, littéralement.

Je me sentais épanouie comme jamais et j’avais cette petite voix intérieure qui me disait: ‘Aline, cette fois, t’as peut-être bien trouvé le bon.’ Plus les mois passaient, plus ça se concrétisait entre nous.

Et si on partait d’abord dans l’idée de ne pas mettre de mot sur ce qu’on vivait, le terme de ‘couple’ a fini par naturellement s’imposer au bout de 6 mois. Et forcément, qui dit officialisation d’une relation, dit présentations... Sébastien connaissait déjà une partie de mes amis, et moi des siens, mais en revanche, on n’avait jamais abordé la question de la famille. »

Et c’est là où les choses se sont compliquées pour Aline. Si cette dernière est fille unique, ce n’est pas le cas de Sébastien, qui est issu d’une famille nombreuse avec 2 frères et 2 soeurs. « J’étais super stressée à l’idée de rencontrer la famille de Sébastien, explique la jeune femme. Et même si il me rassurait à fond, je ne sais pas pourquoi, j’avais vraiment une boule au ventre à l’idée de voir ses parents, ses frères et ses soeurs. »

Une rencontre qui chamboule les coeurs

« Je me souviendrai de la date de cette rencontre toute ma vie car elle a chamboulé mon existence: le 4 mars 2018. Nous voilà invités chez les parents de Sébastien, à l’occasion de l’anniversaire d’un de ses frères. À peine ai-je passé le pas de la porte que j’aperçois sa mère accourir vers moi et me glisser: ‘Oh Aline, je suis si heureuse d’enfin te rencontrer, Sébastien nous a tellement parlé de toi’. Bref, classique. On passe au salon, le père sort le champagne et appelle dans le même temps Jade*, la soeur la plus jeune de Sébastien, qui a 25 ans. Et là... Elle arrive et je ne sais pas ce qui se passe, je reste comme sans voix. Je sais pas décrire ce qu’il y a eu, je pense que c’est ce qu’on appelle purement et simplement un coup de foudre. Non seulement je la trouve magnifique, mais au fur et à mesure que le repas se déroule, je la trouve fascinante; elle est intelligente, cultivée, drôle... Bref, je refoule totalement tout ça en moi à ce moment-là, hein. Là, je l’exprime car j’ai du recul, mais sur le moment, c’était l’explosion dans ma tête et dans mon cerveau, du genre: ‘Aline, il t’arrive quoi là?!’. Surtout que, qu’on se le dise, des histoires avec des filles, j’en ai jamais eues. J’ai toujours su qu’une partie de moi aimait aussi les femmes, mais je n’avais jamais passé le cap et je m’étais toujours mise en couple avec des hommes, sans me poser plus de questions que ça. »

Évidemment, le feeling est terriblement bien passé entre Aline et Jade, à tel point que les deux jeunes femmes sont devenues copines. « Sébastien était ravi que je devienne amie avec sa soeur. Et ce qui était d’autant plus déstabilisant, c’est que je sentais bien au fond de moi que j’aimais Sébastien plus que tout... Mais en même temps, j’avais des sentiments pour sa soeur, que je n’arrivais pas à contrôler. Plus je passais du temps avec Jade, plus j’avais envie d’en apprendre sur elle. C’est ainsi qu’elle m’a expliqué un jour tous les questionnements gravitant autour de son orientation sexuelle. Jade n’a jamais été réellement en couple. Elle a eu des histoires, autant avec des filles qu’avec des garçons, mais jamais rien de bien sérieux... En fait, c’est ça aussi que j’aime chez elle: elle vit les choses comme elles viennent, sans se mettre dans une case, sans se coller d’étiquette... Juste, elle est elle-même, et ‘c’est déjà bien assez’ comme elle dit si bien. »

Une histoire impossible

Tout a dérapé il y a quelques mois, avant que Sébastien ne demande Aline en mariage. « On était en avril. Sébastien organisait une petite soirée sans occasion particulière dans la maison de ses parents et sa soeur était là. On était environ 25 ce soir-là. Et le thème de la soirée, c’était les shots. Autant dire qu’on a toutes et tous fini dans un sacré état le lendemain. Sauf que vers minuit, Jade a commencé à se sentir pas bien. Elle a fait un espèce d’alcool triste et c’est Sébastien qui l’a trouvée dans la cuisine en train de pleurer. Alors il est venu me chercher dans le salon pour me le dire, histoire d’aller la réconforter. J’ai proposé à Jade de monter, pour se mettre un peu plus au calme, loin de la sono boum boum de Sébastien et ses potes. Nous voilà avec Jade dans sa chambre et elle commence à m’expliquer ce qui ne va pas. Elle me raconte qu’il y a cette fille avec qui elle a l’habitude de passer du temps, pour qui elle a développé des sentiments, et qui lui plait terriblement. Je lui demande ce qui fait qu’elle ne passe pas le pas avec elle, et elle me dit qu’elle est totalement inaccessible, que c’est mort etc.

Alors je lui donne mes meilleurs conseils, sauf que là, c’est la douche froide... Jade me regarde avec son splendide regard et me dit: ‘Mais Aline, c’est de toi que je parle’.

Le coeur d’Aline s’emballe et elle se met à trembler. « À ce moment-là, c’est le chaos total dans ma tête. Mes pensées vont dans tous les sens. Et arrive ce qui devait arriver: on s’embrasse. Passionnément. Longuement. Le temps s’est littéralement arrêté. Et c’était incroyablement beau. »

Un secret qui sera emporté dans la tombe

« Autant dire qu’après cet épisode, je me sentais terriblement mal vis-à-vis de Sébastien et en même temps, si je lui disais, je savais que c’était la catastrophe assurée. Avec Jade, on s’est revues, et on en a parlé. On s’est mises d’accord sur le fait que c’était notre secret à elle et moi, et qu’on allait reprendre le cours de nos vies comme si de rien était... C’était sans compter sur le coup de pression qui allait être mis à notre ‘réparation mutuelle’ quelques mois après puisque pas plus tard que cet été, Sébastien m’a fait sa demande en mariage. Et je n’ai bien sûr pas dit ‘non’... Jade ne l’a pas mal pris, au contraire, elle m’a dit que c’était le chemin que je devais prendre et qu’elle et moi, de toute façon, c’était une histoire impossible. »

Depuis, Aline a fait de son mieux pour se recentrer sur son amour pour Sébastien, mais Jade garde et gardera à jamais un petit bout de son coeur. « Elle a volé une partie de moi en mars 2018, indéniablement. Et même si je suis vouée à la voir tout le reste de ma vie – dans la mesure où ça dure jusqu’à la fin de nos jours avec Sébastien – je garde mes sentiments pour Jade dans un petit coin de ma tête et de mon coeur. Car ce qu’on a partagé, le temps d’un court instant, lors de cette soirée, c’était merveilleux... Peut-être aussi car il s’agit d’un secret, qui ne sera jamais révélé. »

*témoignage récolté de manière anonyme. Prénoms d’emprunt.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires