Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Romance Gap - Getty

Le Romance Gap, le déséquilibre lié au genre dans les relations

Laurane

Encore un terme anglais qui ne veut pas dire grand-chose, vous dites-vous certainement? Pas tout à fait. Si le Romance Gap est pointé du doigt aujourd’hui, c’est parce qu’il met en lumière les disparités liées au genre dans les relations.

Soit en guise d’exemples: le fait qu’on attende des hommes* qu’ils fassent le premier pas, paient l’addition, demandent en mariage et envoient le premier message, quand les femmes* sont cantonnées à ne pas avoir l’air trop « attachées », attendre 3 jours pour répondre et gagner moins d’argent que leur partenaire masculin*.

*Idenfié·e·s comme tel·le·s

Des stéréotypes de genre

Selon une étude menée par YouGov et commanditée par Bumble, 85% des personnes interrogé·e·s ont déclaré que l’égalité est importante dans un couple. Malgré tout, la grande majorité d’entre elles (74%) reconnait que les attentes et les comportements attendus dans une relation amoureuse sont différents en fonction de l’identité de genre. 

C’est ce que l’on appelle désormais le « Romance Gap », c’est-à-dire tous ces comportements qu’on attend d’une personne sur base de son identité de genre. Des faits et gestes normés qu’on ne remet pas en question à moins de se déconstruire. Soit autant de stéréotypes qui sont perpétrés dans la société malgré leur côté anxiogène.

Car oui, ces comportements peuvent provoquer du stress. Tout simplement parce que les individus se sentent poussés à agir comme tel pour ne pas décevoir les attentes du ou de la partenaire potentiel·le.

Autant d’injonctions à être et à paraître qui nécessitent beaucoup de communication en vue de s’amenuiser. Une autre case à ajouter sur la liste de la charge mentale, tiens.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires