Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Red flags - Getty

10 signaux d’alarme qui indiquent que vous devez fuir cette relation

Laurane

Avez-vous déjà entendu parler des « red flags »? Ces signaux d’alarme doivent vous alerter sur la toxicité d’une relation. Autrement dit, ils vous indiquent que votre santé mentale (et physique) est peut-être en danger.

Aucune relation n’est parfaite. Vivre en couple quand deux personnes ont des personnalités différentes amènera certainement son lot de rebondissements. Néanmoins, certains signes sont sans équivoque et mettent en péril la santé mentale, voire physique, d’un·e des partenaires. On parle alors de « red flags’, soit des signaux d’alerte, des avertissements qui vous indiquent qu’il faut fuir pour vous protéger. Malheureusement, en prendre conscience ne suffit pas forcément pour avoir la force d’agir. Raison pour laquelle s’entourer de personnes qualifiées peut être utile.

À l’image d’un feu rouge, les drapeaux rouges vous font signe d’arrêter au risque de vous mettre en danger. Ce sont des signaux qui sont rarement discutables dans une relation. Ils peuvent aussi mettre du temps à se manifester et cacher un problème sous-jacent. Ils sont alors des indices à prendre très au sérieux.

Mais avant d’en venir à ces « red flags », notons également qu’on peut les différencier des drapeaux oranges. Ceux-ci vous invitent à recadrer la relation, à poser vos limites et à écouter vos besoins. Un·e partenaire bienveillant·e saura en discuter, être à l’écoute et travailler sur elle·lui-même en vue de ramener de la sérénité. Les drapeaux oranges sont très personnels et seront différents d’une personne à l’autre, en fonction de ses besoins, alors que les drapeaux rouges sont universels.

Un exemple concret?

Drapeau orange: vous avez des difficultés à communiquer avec votre partenaire. Il vous est compliqué de mettre des mots sur vos émotions mais grâce à des dialogues constructifs, vous finissez doucement mais sûrement par vous comprendre.

Drapeau rouge: votre partenaire n’est pas capable d’entendre vos besoins et manipule le discours jusqu’à ce que vous ne les manifestiez plus. Il utilise la violence verbale et/ou physique pour garder le pouvoir dans la relation.

10 reds flags auxquels rester attentif·ve

Violence verbale et violence physique

Une personne qui fait preuve de violence physique et/ou verbale envers vous, des proches, des étrangers ou des animaux est une personne dangereuse. Cela signifie qu’elle n’a pas développé de gestion de la colère et que ce type de comportements peut se reproduire à tout moment. Vous allez vous mettre dans une position d’hypervigilance.

Si vous nous lisez et que vous êtes aux prises d’une relation abusive, sachez que vous n’êtes pas seul.e et que vous pouvez trouver de l’aide, notamment en appelant le 0800/30.030, numéro d’Ecoute Violences Conjugales, mais aussi via la liste de contacts rassemblée par Amnesty International.

Dépendance à l’alcool ou à la drogue

Une personne qui a recourt à des substances pour « sortir la tête de l’eau » après une journée difficile ou qui s’enivre plusieurs fois par semaine pour oublier souffre de dépendance. Elle a besoin d’une substance pour faire face à ses problèmes car elle n’a pas encore trouvé d’autres moyens pour se sentir bien. Dès que ces comportements ont un impact sur votre vie à vous, le feu devient rouge. Les abus de drogue ou d’alcool amènent des comportements violents physiques et/ou verbaux; un signe clair qu’il faut fuir.

Ne restez pas seul.e face à votre addiction: de nombreux services de soutien sont mis à disposition gratuitement, par exemple Télé Accueil (107), Infor Drogues (02 227 52 52), Ecoute Cannabis, (0 980 980 940), Alcooliques Anonymes (078/ 15 25 56), SOS Jeux (0800/35 777) ou encore Tabac Stop (0800/111 00).

Contrôle de votre personnalité

Une personne qui vous impose de vous comporter d’une telle manière, qui contrôle vos sorties, votre look, votre argent, vos amis, votre corps, votre alimentation ou quoique ce soit qui a attrait à votre personnalité affectera profondément qui vous êtes. Attention également à ce type de comportements quand ils sont manifestés sous le couvert d’une bienveillance ou d’une « volonté de vous aider ». Il s’agit très souvent de manipulation.

« Mes ex étaient fous/folles »

Nous parlons souvent de nos ex lorsque nous débutons une nouvelle relation. Soyez attentif·ve au langage de votre (futur·e) partenaire quand les relations du passé sont abordées. S’il·elle décrit quelqu’un comme « taré·e » ou « fou/folle », il y a de grandes chances que vous soyez le·la prochain·e sur la liste des fous. Tout simplement parce que cela signifie que vous faites face à une personne qui ne prend pas ses responsabilités, qui rejette la faute sur les autres, qui manque de respect à une personne qu’il·elle dit avoir aimée. Il est fort probable que vous fassiez face à une personne dénuée d’empathie.

Jalousie maladive

La jalousie est la manifestation d’un problème de confiance. Lorsqu’elle devient maladive et contrôlante, c’est qu’il y a un problème sous-jacent et que la personne doit se faire aider. Au début d’une relation, la jalousie peut se manifester comme une surprotection et une attention excessive envers vous. Des signes qu’on peine à voir mais qui, plus tard, se transformeront en besoin maladif de contrôler, ce qui rejoint le point 3.

La personne n’a pas d’ami·e·s

Votre partenaire n’a pas lié d’amitié avec son entourage? Cela pourrait indiquer qu’il·elle a des difficultés à créer du lien avec les gens et à maintenir des relations saines. Il est alors bon d’interroger le pourquoi de ce non-engagement. Certains signaux comme le manque de motivation, le manque de culpabilité ou le manque d’empathie vous indiquent qu’il est peu probable qu’il·elle soit capable de nouer des liens profonds avec vous.

Intimité émotionnelle absente de la relation

Ce qui rend les relations si particulières et chères à nos coeurs, c’est la connexion émotionnelle profonde que l’on développe avec l’autre. De nombreux éléments peuvent rendre cette connexion difficile, comme des traumas par le passé. Mais l’objectif commun est d’avancer ensemble. Si votre partenaire se désolidarise de cette volonté et ne montre aucun intérêt à s’ouvrir à vous, votre relation n’en est pas une.

Infidélité persistante

L’infidélité ne sonne pas forcément le glas d’une relation. Mais toute la communication qui aura lieu autour doit se faire dans un climat d’ouverture et de volonté partagée. Si votre partenaire a des antécédents d’infidélité, il est important de rester prudent·e et de questionner votre posture: êtes-vous à l’aise, vous sentez-vous en confiance? S’il y a un refus de communiquer sur le sujet, le drapeau vire au rouge.

Objectifs relationnels incompatibles

Une relation implique des réajustements constants, des compromis et du dialogue. Mais lorsque votre partenaire vous dicte clairement ses objectifs et qu’ils ne sont pas en accord avec les vôtres, il est fort probable que l’avenir de votre relation s’annonce périlleux. Par exemple, si vous voulez des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, aucune des deux personnes ne devrait changer d’avis. Vivre ensemble, avoir des enfants, se marier, etc sont des sujets dont il vaut mieux discuter en début de relation pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Tout votre temps est occupé par l’autre

Voilà qui rejoint le point 6. Si votre partenaire n’a pas d’ami·e, il est probable qu’il·elle passe tout son temps avec vous. Il·elle va rallier ses objectifs aux vôtres et faire ses plans de vie tout le temps en fonction de vous. Ça peut paraître agréable dans un premier temps d’être entouré·e mais sur le long terme, la relation risque de devenir malsaine. Chaque membre du couple a besoin de son temps en solo pour se développer et nourrir la relation. Quelqu’un qui dépend entièrement de vous pour être heureux·se doit vous alerter.


Source: Very well mind

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires