Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
On adopte le triangle de l'amour - DR Flair Canva

Pour un couple heureux et solide, on adopte le triangle de l’amour

Kathleen Wuyard

Le triangle de l’amour? Non, ça n’a rien à voir avec un éventuel ménage à trois, mais bien avec les trois piliers qui garantissent un couple stable et épanoui.

À l’origine du concept: Mayssa Badr, fondatrice de la plateforme de conseils conjugaux Copl, et elle-même passée par suffisamment de relations bancales pour savoir l’importance des bases pour construire du solide. « Un mariage qui se termine par un divorce avec deux jeunes enfants, suivi d’un deuxième mariage et un autre enfant… Rien de tel pour réaliser un tas de choses sur le couple et la famille » sourit la jeune femme. Qui confie que « quand je cherchais de l’aide et du soutien, je me suis rendu compte qu’on ne parlait nulle part de TOUS les aspects du couple », et a donc décidé « de mettre mon expérience au service des autres personnes qui traversent cette situation en rassemblant en un seul endroit toutes les informations, les conseils, et même les professionnels, liés à la vie de couple ».

Voilà pour le contexte. Mais le triangle de l’amour alors, c’est quoi? Et en quoi est-ce que ça peut contribuer à solidifier votre couple? « Si nos experts n’ont pas la prétention de connaître LA recette miracle pour rendre tous les couples heureux (de toute manière, elle n’existe pas), ils sont tous d’accord sur un point: vivre une relation heureuse et épanouie passe par prendre soin des trois piliers de l’amour » explique Marissa.

Les piliers du triangle de l’amour

Les trois piliers en question?

De théorie en théorie, les thérapeutes et autres spécialistes du bien-être à deux se sont accordés pour dire que le bonheur conjugal reposait sur trois grands principes: un bon niveau d’engagement, une intimité épanouissante et une passion nourrie. Trois notions qui forment, ensemble, le triangle de l’amour ».

 Soit:

  • Pour l’engagement: « mettre de la conscience dans ce que l’on veut créer en couple, se donner une obligation de moyens… Et non de résultats ».
  • Pour l’intimité: passer du temps ensemble et bien communiquer est essentiel.
  • Et pour faire perdurer la passion, même après des années: en surprenant l’autre… Mais aussi en se laissant surprendre.

Ainsi que l’explique joliment la spécialiste du plaisir féminin Marie-des-neiges de Liedekerke, « la passion, c’est cette étincelle qui met le feu au coeur, au corps et à l’esprit ». Et de rappeler que

Dans une relation, on a besoin à la fois de sécurité et de risques. D’intimité, de routine et de surprises. La passion est ce qui nourrit le risque et la surprise, et on peut la faire perdurer à condition de le vouloir. Entretenir la passion, ça revient à oser ».

Et pour l’intimité alors? Comment parvenir à créer des moments de qualité dans un monde pandémique, où, mesures sanitaires et quarantaine obligent, on est le plus souvent coincés H24 avec nos partenaires (plutôt en tenue confortable et les cheveux en pompon gras qu’en mode « entretenir la flamme », d’ailleurs)?

L’intimité est « la complicité du couple, une forme d’amitié qui implique de prendre soin l’un de l’autre » rappelle la psychologue spécialisée en relations Gaetana Vestamente. Et d’ajouter qu’il n’y a pas de recettes toutes faites pour l’entretenir.

C’est en commençant par passer du temps à se connaître et à explorer ce qui augmente le sentiment de complicité l’un·e envers l’autre qu’on va augmenter sa complicité. Il n’y a pas forcément besoin de grand geste, cela peut être tissé de petites choses comme partager un repas ensemble où on parle à coeur ouvert ».

Faire le choix du bonheur

Et si vous nous lisez et que vous avez le sentiment d’avoir perdu cette complicité et qu’il vous manque donc un des piliers du triangle de l’amour, avec déséquilibre de votre relation à la clef, Gaetana Vestamente conseille d’abord la problématique autrement, en vous demandant qu’est-ce qui fait que cette complicité a disparu.

Il faut d’abord s’interroger sur pourquoi et comment on a mis de la distance au lieu de se rapprocher, et une fois qu’on l’a identifié, se demander comment on peut inverser la tendance ».

Autrement dit: il n’y a (malheureusement?) pas de réponses toutes faites. Même si, quel que soit l’historique de votre relation, les trois piliers du triangle de l’amour, eux, s’appliquent pour équilibrer et faire perdurer votre couple.

Et si pour le moment, votre duo ne répond plus trop à la définition de « couple heureux » et que vous ne savez pas trop par où vous y prendre pour inverser la tendance, rien de tel que de suivre les pistes suggérées à Copl par Yvon Dallaire, auteur de nombreux livres autour des relations dont le bien nommé « Qui sont ces couples heureux? ».

  1. Les couples heureux se font 5 à 10 fois plus de compliments que de reproches.
  2. Dans un couple heureux, les reproches sont dirigés vers le comportement (« tu es en retard ») plutôt que vers la personne (« je ne peux jamais te faire confiance »).
  3. Les couples heureux sont ceux qui désamorcent.

Et Yvon Dallaire de rappeler un élément essentiel à l’équilibre de votre couple, de votre triangle de l’amour mais aussi de votre vie en général: « on peut choisir d’être heureux plutôt que d’avoir raison ».

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires