Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Joe Maher/Getty Images

Pourquoi Jean Paul Gaultier est-il attaqué en justice ?

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

La maison de couture du célèbre créateur Jean Paul Gaultier est poursuivie en justice par un musée italien. Que s’est-il passé ?

Si la maison du créateur Jean Paul Gaultier se retrouve aujourd’hui face à la justice, c’est en raison de plusieurs pièces sorties en avril dernier. Des vêtements ornés d’une reproduction d’un célèbre tableau : « La naissance de Vénus » de Sandro Botticelli. Un tableau conservé en Italie, à la galerie des Offices de Florence. Or, la maison de couture française aurait utilisé l’œuvre d’art sans demander d’autorisation selon les Offices de Florence, qui ont donc décidé d’entamer des poursuites pour “usage non autorisé de la Vénus de Botticelli ».

Lire aussi : Olivier Rousteing réinvente les pièces iconiques de Jean Paul Gaultier dans une collection exceptionnelle

La maison de couture a utilisé l’image du chef-d’œuvre conservé au musée […] pour réaliser plusieurs vêtements, dont elle a publié des photos sur son site et les réseaux sociaux.

a dénoncé le musée dans un communiqué où figure des captures d’écran des articles concernés comme une écharpe ou encore un pull sans manches décorés de la Vénus les cheveux qui flottent au vent, exactement comme elle est représentée sur le tableau. Les Offices de Florence affirment que la maison Jean Paul Gaultier « l’a fait sans demander la permission […] et sans payer les droits afférents, comme cela est prévu expressément par la loi ». Selon l’instruction italienne, une lettre aurait déjà été envoyée pour demander le retrait des produits de la vente, mais elle serait restée sans réponse. Face à cela, le musée a décidé de poursuivre la marque en justice, demandant « outre le retrait des vêtements illégitimes, une demande de dommages et intérêts ». 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires