Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

BEAUTY LAB: on a testé la gamme aux polypeptides de Drunk Elephant

Barbara Wesoly

Barbara, 35 ans, journaliste et graphiste. Férue de cosmétiques et de beauté. Amoureuse des produits qui subliment le naturel et toujours à la recherche de nouvelles formules aux jolis effets glowy.

Sérum Protini Powerpeptides et Crème hydratante Protini aux polypeptides 9/10

Qualité/Prix

« Lorsqu’une marque est soudainement encensée partout et par une multitude d’influenceuses et de célébrités, on peut avoir tendance à se demander si le marketing et le génie publicitaire n’ont pas encore frappé. On peut aussi malgré tout – et je l’admets c’est souvent mon cas – voir son degré de curiosité décuplé à l’idée de l’essayer. (On prétendra que c’est dans l’unique but de mourir moins bête et non pas d’afficher un teint parfait et glowy). N’ayant pu passer à côté de l’avalanche d’avis dithyrambiques sur Drunk Elephant, je tenais donc tout particulièrement à me faire une opinion personnelle sur la marque de Tiffany Masterson. Et cela a été une révélation. Une vraie.

De l’ordre de celles qui amènent à commencer par adopter un produit de la gamme, avant de changer toute sa routine pour arrêter tout ce qui n’en n’est pas issu. Une peau n’est pas l’autre, mais la mienne en tout cas, n’a jamais été aussi belle que depuis que j’ai modifié ma routine pour passer aux formules Drunk. Et si les produits de l’enseigne méritant un Beauty Lab ne manquent pas, la gamme aux peptides était en bonne place dans cette liste.

Drunk Elephant, la marque de soins culte, arrive enfin en Belgique.

Que sont les peptides?

Un brin d’explication d’abord. Les peptides sont des chaînes courtes d’acides aminés, véritables matériaux de construction des protéines essentielles à l’épiderme, parmi lesquelles l’elastine, le collagène et la kératine. Ils sont donc au fondement même de celui-ci et incitent les cellules de la peau à travailler efficacement. Ces molécules puissantes agissent donc sur la jeunesse et la qualité de la peau, réduisant notamment les rides, les taches pigmentaires, les rougeurs et les imperfections. Mais elles sont aussi souvent couplées à d’autres actifs dont elles renforcent l’action (antioxydants, acide hyaluronique, collagène ...).

« Le sérum Protini Powerpeptides de Drunk Elephant contient 11 types de peptides, de l’acide lactique, des huiles végétales riches en antioxydants (dont la merveilleuse huile de Marula, produit phare de la marque) et des vitamines. La crème hydratante Protini elle, contient 9 types de peptides et vient renforcer l’effet boostant du sérum ».

Texture/Odeur

« Drunk Elephant est connu pour avoir banni ce que sa fondatrice appelle les « Suspicious 6TM, des ingrédients potentiellement responsables d’irritations et allergies (silicones, parfums et colorants, écrans solaires chimiques, alcools asséchants, sodium lauryl sulfate et huiles essentielles). Inutile dès lors de s’attendre à sentir de fortes fragrances en appliquant les produits de la marque. Pour autant c’est loin d’être désagréable, d’autant que Drunk Elephant a beaucoup travaillé la sensorialité de ses formules.

Ainsi, le sérum est liquide et très léger et se fond parfaitement dans la peau en quelques secondes, tandis que la crème elle est délicieusement onctueuse mais pas grasse pour autant. Ma peau qui habituellement ne supporte pas les produits trop crémeux, n’y trouve cette fois qui à redire. Bluffant ».

Les petits plus

La gamme promet : « une peau à l’apparence rebondie, une action anti teint terne et irrégulier. L’amélioration de l’apparence des ridules, des dommages causés par le soleil et des pores dilatés et un retour de l’éclat ». Et c’est totalement le cas. Je l’applique le matin, accompagnée de ma crème solaire, laissant d’autres produits Drunk pour le soir et mon épiderme est visiblement nourri et lumineux toute la journée.

Je ne ressens plus de tiraillements et ne montre plus de signes de fatigue au soir. C’est juste la formule qu’il me fallait. Drunk Elephant est également connu pour ses smoothies beauté. La marque incite en fait à créer ses propres cocktails pour la peau à partir de différentes formules que l’on mélange ensemble, en fonction des besoins du jour. Un principe très agréable, qui permet de multiplier les produits et effets en n’en appliquant qu’un seul ».

Les petits moins

« Soyons clairs, si certains produits Drunk Elephant sont plus abordables que d’autres, cette gamme n’est pas la moins chère. Il faut en effet compter 86,90€ pour un sérum et 64,90€ pour la crème. Mais ces prix sont compensés par la grande quantité de produits et la nécessité d’en mettre seulement de toutes petites quantités. Autant dire qu’un flacon dure de nombreux mois. Et pour avoir testé des produits bien plus chers et bien moins efficaces, je reste convaincue que l’achat vaut clairement la peine, malgré le budget qu’il implique. »

Je les achèterais à nouveau?

« Sans aucun doute, même si c’est loin d’être pour tout de suite, vu la durée de vie qu’ils promettent d’avoir. »

Sérum Protini Powerpeptides et Crème hydratante Protini aux polypeptides, respectivement 86,90€ et 64,90€. Disponibles chez Ici Paris XL.

Plusieurs fois par semaine, les journalistes de Flair testent les produits beauté dans le Beauty Lab. Pour n’en manquer aucun, inscrivez-vous à notre groupe Facebook « Beauty Lab »!

D’autres tests:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires