Home Lifestyle Société Une de ces 9 femmes sera la 1e à marcher sur la...

Une de ces 9 femmes sera la 1e à marcher sur la lune

ZHEZKAZGAN, KAZAKHSTAN - FEBRUARY 6: In this handout image supplied by NASA, NASA astronaut Christina Koch is helped out of the Soyuz MS-13 spacecraft just minutes after she, Roscosmos cosmonaut Alexander Skvortsov, and ESA astronaut Luca Parmitano, landed their Soyuz MS-13 capsule in a remote area near the town of Zhezkazgan, on February 6, 2020 in Kazakhstan. Koch returned to Earth after logging 328 days in space --- the longest spaceflight in history by a woman --- as a member of Expeditions 59-60-61 on the International Space Station. Skvortsov and Parmitano returned after 201 days in space where they served as Expedition 60-61 crew members onboard the station. (Photo by Bill Ingalls/NASA via Getty Images)

60 ans après le 1er pas de l’Homme sur la lune, il est temps de faire avancer l’Histoire dans la bonne direction en invitant une femme à l’y rejoindre. La Nasa l’avait promis, on en sait désormais un peu plus sur cette mission qui explosera le plafond de verre et au-delà: l’heureuse élue sera choisie parmi ces neuf candidates.

Elles s’appellent Kayla Barron, Christina Koch, Nicole Mann, Anne McClain, Jessica Meir,  Jasmin Moghbeli, Kate Rubins, Jessica Watkins ou Stephanie Wilson, et bien que l’une d’entre elles seulement sera choisie pour être la première femme sur la lune, elles ont dores et déjà toutes relevé le défi d’être considérées par la Nasa pour ce prestigieux honneur.

Viser la lune

Ainsi que le rapporte Nathalie Mayer pour Futura Sciences, chacune des neuf candidates ont des profils impressionnants, qu’il s’agisse de l’ingénieure nucléaire Kayla Barron, qui a eu envie de s’engager auprès de la Nasa après le 11 septembre, de Nicole Mann, qui a oeuvré au lancement du Space Launch System, le lanceur le plus puissant de tous les temps, ou encore de Christina Koch, grande favorite au titre de première femme sur la lune, qui a déjà passé près d’un an dans l’espace au sein de la Station spatiale internationale. En attendant le lancement de cette mission, une chose est déjà certaine: ce sera un petit pas pour la femme, mais un grand pas pour l’égalité.

Lire aussi: