Home Lifestyle Société Le premier Homme sur Mars pourrait bien être une femme selon la...

Le premier Homme sur Mars pourrait bien être une femme selon la NASA

CHAPEL HILL, NC - NOVEMBER 06: NASA astronaut Zena Cardman and interim chancellor Kevin Guskiewicz during a game between the North Carolina Tar Heels and the Notre Dame Irish on November 06, 2019 at the Dean Smith Center in Chapel Hill, North Carolina. North Carolina won 65-76. (Photo by Peyton Williams/UNC/Getty Images)

Comme Neil Armstrong, entré dans la postérité en devenant le premier homme à marcher sur la lune, les 6 femmes sélectionnées par la NASA pour rejoindre ses 13 candidats astronautes ont une chance d’être la première à marcher sur Mars. Tour d’horizon de ces astronautes inspirantes.

Elles s’appellent Kayla Barron, Zena Cardman, Jasmin Moghbeli, Loral O’Hara, Jessica Watkins et Jennifer Sidey-Gibbons, elles sont originaires des Etats-Unis et du Canada, et aux côtés de 7 collègues masculins, elles viennent de rejoindre la nouvelle promotion de candidats astronautes sélectionnés par la NASA. Un moment historique en soi, puisque ces 13 candidats ont été sélectionnés sur base de plus de 18 000 profils reçus. Après avoir enduré deux ans et demi de formation à la NASA, ils rejoignent aujourd’hui le club très privé des astronautes qualifiés pour effectuer des vols vers la Station spatiale internationale… et s’apprêtent au passage à peut-être entrer dans l’Histoire puisque l’un d’eux, ou l’une d’elles pourrait être le premier humain à poser le pied sur Mars dans un futur pas forcément si lointain que ça.

Lire aussi: TripAdvisor propose de vivre un séjour comme sur Mars

View this post on Instagram

Forget caps and gowns. They’re getting spacesuits. ?‍? ⁣⁣ ⁣⁣ We welcomed 13 new astronauts today! The new astronauts successfully completed more than two years of required basic training and are the first to graduate under the Artemis program.⁣⁣ ⁣⁣ From left are, NASA astronaut Jonny Kim, @CanadianSpaceAgency (CSA) astronaut Joshua Kutryk, NASA astronaut Jessica Watkins (@astro_watkins), CSA astronaut Jennifer Sidey-Gibbon (@astro_jenni), NASA astronauts Kayla Barron (@astro_kayla), Jasmin Moghbeli (@astrojaws), Loral O’Hara, Zena Cardman (@zenanaut), Raja Chari, Matthew Dominick (@matthew.dominick), Bob Hines (@astro_farmerbob) and Warren Hoburg (@whoburg). ⁣⁣ ⁣ They are now eligible for assignments to the International Space Station (@ISS), Artemis missions to the Moon, and ultimately, missions to Mars.⁣⁣ ⁣⁣ Image Credit: NASA⁣⁣ ⁣⁣ #NASA #NewAstronauts #Artemis #Turtles

A post shared by NASA (@nasa) on

Lors d’une cérémonie organisée au centre spatial Johnson à Houston, l’administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, a déclaré qu’ils étaient « les meilleurs des meilleurs » et qu’ils représentaient l’Amérique entière.

Ces astronautes pourraient un jour marcher sur la Lune dans le cadre du programme Artémis, et peut-être que l’un d’entre eux sera parmi les premiers à marcher sur Mars ».

Baptisée « Turtles », cette nouvelle promotion d’astronautes s’illustre par sa grande diversité, mais aussi par sa proportion exceptionnellement élevée de femmes. Et quelles femmes: l’Américaine d’origine iranienne Jasmin Moghbeli a décroché un diplôme de la prestigieuse université MIT et était il y a peu encore pilote d’hélicoptères, tandis que Jessica Watkins, par exemple, ne se contente pas d’être Docteur en géologie, elle a également travaillé dans l’équipe du rover Mars Curiosity. Si elle n’est pas la première astronaute noire, elle fait toutefois figure de pionnière, et elle s’en réjouit, félicitant au micro de l’AFP « la priorité donnée par la NASA à la diversité ». Un peu plus près des étoiles…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.