Home Lifestyle Société “3 mois sous silence”: et si on levait le tabou sur le...

“3 mois sous silence”: et si on levait le tabou sur le premier trimestre de grossesse?

Pregnancy motherhood people expectation seamless pattern background pregnant woman character life with big belly vector illustration (Pregnancy motherhood people expectation seamless pattern background pregnant woman character life with big belly vect

Dans son livre « Trois mois sous silence », Judith Aquien revient sur le tabou de la condition des femmes en début de grossesse, soit durant le premier trimestre. Entre nausées, angoisses et mensonges, le livre propose une lecture féministe de ce tabou systémique.

Pour 85% des femmes, les trois premiers mois de la grossesse sont un enfer tant physique que psychologique, peut-on lire sur la quatrième de couverture de « Trois mois sous silence », le nouveau livre de Judith Aquien. Nausées, vomissements, fatigue extrême ou encore état dépressif étant cités parmi les symptôme les plus répandus. Or, c’est aussi durant ce premier trimestre, vécu comme le plus difficile, que les femmes sont tenues au silence et invitées à “prendre sur elle”. Quand je lance l’appel pour cet article, je suis surprise par la déferlante de témoignages que je reçois, soit autant de mères désireuses d’enfin pouvoir partager leur vécu refoulé de cette période.

Judith, 29 ans et maman d’un petit Charly, raconte cette fatigue extrême : « Je n’ai jamais ressenti ça de ma vie. Même ranger le lave-vaisselle me paraissait hyper compliqué. J’étais lessivée. Je pleurais pour un rien et mon compagnon avait du mal à me comprendre. Je me revois encore assise à table, à pleurer sans pouvoir expliquer pourquoi. C’était comme si le bébé m’aspirait toute mon énergie ». Même son de cloche chez Gwendoline, 33 ans : « C’est à ce moment-là que tu as besoin qu’on te laisse la place dans le métro, mais comme ton ventre ne se voit pas, personne ne se lève pour te la céder. On n’a pas le droit de se plaindre, ou de demander de l’aide pour s’occuper de notre premier enfant par exemple alors que les premiers mois sont les plus difficiles en termes de fatigue. »

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi: