Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Fuse - Getty

Le Fuse rouvre ses portes (mais sous certaines conditions)

Manon de Meersman

Ce mercredi 25 janvier tombait la décision de Bruxelles Environnement quant à la potentielle réouverture de la célèbre boîte de nuit du Fuse.

La nouvelle avait secoué le monde de la nuit il y a quelques semaines: le Fuse se voyait contraint de fermer ses portes. Une annonce qui avait fait grand bruit en raison des explications derrière cette subite fermeture. En cause: des plaintes du voisinage. « Après presque 29 ans d’existence, Fuse a reçu de la Région bruxelloise (Bruxelles Leefmilieu/ Bruxelles Environnement) l’ordre immédiat de jouer de la musique à 95 dB maximum et de fermer ses portes à 2h du matin. Il est impossible d’ouvrir un club dans ces circonstances, le club restera donc fermé à partir d’aujourd’hui » avait alors déclaré le club.

Lire aussi: Le Fuse ferme ses portes (mais peut-être pas définitivement)

Des restrictions strictes

La décision a été révisée aujourd’hui, et le verdict est tombé: le Fuse peut rouvrir ses portes, mais sous strictes conditions. En effet, comme expliqué sur ses réseaux sociaux, la boîte devra tout d’abord déménager dans les deux années à venir. D’ici là, le Fuse devra respecter des niveaux de sons qui varieront en fonction des heures et de la fréquentation. « La diffusion de son amplifié devra être limitée au rez-de-chaussée et au 1er étage mais pas au 2e étage car le permis d’environnement ne l’autorise pas. Tandis que l’établissement ne pourra ouvrir qu’à certaines heures et à certaines périodes. Soit : de 23h à 7h du matin, maximum deux jours par semaine avec un total autorisé de 90 événements par an » ajoute nos collègues de la DH en regard des explications du club.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Le Fuse devrait ainsi régulièrement communiquer les niveaux de bruit enregistrés en son sein. De son côté, la boîte a mis de son côté un expert en place afin d’imaginer de nouveaux dispositifs d’emplacement des enceintes, dans le but de réduire les nuisances.

Une bonne nouvelle qui reste malgré tout teintée de gris pour cette institution bruxelloise d’électro/techno qui anime le coeur des touristes et des habitant·e·s de la capitale depuis 29 ans.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires