Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
@ NIKO TAVERNISE/NETFLIX

ON A VU: « Don’t look up », le film Netflix avec Timothée Chalamet et Leonardo DiCaprio

“Don’t Look Up: déni cosmique” est disponible sur Netflix et ne cesse déjà de faire parler de lui tant pour sa thématique contemporaine que pour son casting cinq étoiles. On l’a vu !

Disponible depuis le 24 décembre sur Netflix — merci Papa Noël — « Don’t look up : déni cosmique », raconte… la fin du monde. Des astronomes (dont Leonardo DiCaprio, et Jennifer Lawrence) réalisent qu’une comète géante fonce tout droit sur la Terre. Leur but : alerter les médias et les politiques. Mais cette annonce de fin du monde va se heurter au scepticisme et au je-m’en-foutisme. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette catastrophe qui s’annonce à court terme, 6 mois dans le film, ne parvient pas à capter l’attention.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
La bande-annonce de « Don’t look up »

Mi-tragique, mi-comique

Avec cette œuvre, Adam McKay conserve le sens de l’humour qui fait le succès de son cinéma (on le connaît notamment pour Vice et The Big Short), tout en évoquant un sujet bien plus grave. Le film oscille tout du long entre comédie satirique et drame apocalyptique.  Le réalisateur n’a pas caché s’être inspirée du film « Les dents de la mer » réalisé par Steven Spielberg en 1975. Comme dans ce dernier, les gens ne croient pas au désastre qui se prépare.

Une métaphore bien exécutée

Le scénario de « Don’t look up » est une véritable substitution de ce qu’il est en train de se passer dans la société actuelle. Le parallèle entre la crise apocalyptique du film et notre crise climatique est on ne peut plus juste et c’est là où le film frappe fort, très, très fort !

Gestion de crise catastrophique par les politiques, circulation de fake news à tout va, société nombriliste, désintérêt pour les discours des scientifiques, obsession des réseaux sociaux, jeux de pouvoir... « Don’t look up » dépeint notre société et comment nous courons à notre perte, tout comme les protagonistes du film, alors que nous avons explicitement le danger sous les yeux et toutes les cartes en main pour y remédier.

Une brochette de stars

Le casting est royal et vaut à lui seul le détour : Timothée Chalamet, Tyler Perry, Cate Blanchett ou encore Ariana Grande. Meryl Streep est magistrale dans son rôle désopilant de caricature de Donald Trump, mais aussi d’autres présidents américains. « Vous avez le côté vendeur de voiture d’occasion de Bill Clinton, et le dangereusement sous-qualifié George W. Bush. Et puis, vous avez – j’ai voté pour lui, mais soyons honnête – Barack Obama, terriblement à l’aise avec les sous. Et puis bien sûr le narcissisme déchaîné de Trump», a détaillé McKay pour PopSugar.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires