Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
thé - Getty © thé - Getty

3 façons insolites de prendre le thé

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

S’il y a une chose à savoir à mon sujet c’est que j’adore le thé (et les comédies romantiques). Je suis toujours à l’affût de nouvelles saveurs ou de nouvelles manières de le préparer. C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous emmène faire un petit tour du monde pour découvrir 3 façons super originales de boire du thé.

Ces trois recettes pourront peut-être vous donner de l’inspiration. C’est le moment de partir à leur découverte !

Le Po Cha : le thé au beurre salé

Avec cette recette, on s’envole vers le Tibet où il vous sera impossible de passer à côté de cette spécialité locale. Ce thé, appelé Po Cha, est fait à partir de beurre lui-même issu de lait de Yak. La raison? Permettre à ce thé d’être hyper gras et d’être, de ce fait, un très bon coupe-faim ! Envie de tester cette recette vous-même ? Vous pouvez vous rendre ici.

Une dernière astuce? Si vous avez un jour l’envie de tester cette spécialité himalayenne, vous vous apercevrez bien vite qu’après plusieurs gorgées, vous aurez les lèvres un peu grasses, exactement comme après avoir appliqué du beurre de cacao. Or, c’est précisément le but. Ce thé vous aidera à protéger vos lèvres du froid si vous partez explorer les montagnes !

Thé façon british

Envie de prendre le thé comme à Downton Abbey? Alors il vous suffit de prendre un thé noir (je vous recommande l’Earl Grey ou l’English Breakfast qui sont mes chouchous quand j’ai envie de me la jouer Daphnée Bridgerton) et un peu de lait. Déposez un soupçon de lait au fond de votre tasse avant de verser le thé noir et le tour est joué !

Mais pourquoi le lait en premier? Et bien, tout est une question de porcelaine. Les anglais qui ne possédaient pas de porcelaine de très bonne qualité étaient obligés de mettre un peu de lait au fond avant de verser le thé pour éviter que la tasse ne se brise sous la chaleur.

Le Ssanghwa-tang et son jaune d’oeuf

Direction la Corée cette fois. J’ai découvert cette recette surprenante en regardant un drama (« A Business Proposal » dont je vous ai parlé il n’y a pas si longtemps). Dans une des scènes de la série, l’héroïne apporte un thé au grand-père de son petit-ami pour le réconforter et je ne vous raconte pas ma surprise quand je l’ai vue, à l’écran, verser un œuf cru à même la tasse. Pressée d’en savoir plus, j’ai mené mes recherches et je suis tombée sur le Ssanghwa-tang.

Il s’agit d’un thé constitué de 7 racines. Il possède des vertus médicinales et il existe en Chine, en Corée et au Japon depuis des centaines d’années. Il aide (entre autres) à combattre la fatigue, les douleurs et les inflammations ainsi que l’ostéoporose. Le jaune d’œuf est ajouté au thé pour neutraliser son goût amer et pour aider à mieux ingérer les protéines. Il ne faut surtout pas éclater le jaune dans votre tasse mais l’avaler en entier.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous aimerez aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires