Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
On a adoré L'Homme sous pilule - DR Flair

Chaque mec devrait lire « L’Homme sous pilule »

Kathleen Wuyard

Une affaire de femmes, la contraception? Certainement pas dans « L’Homme sous pilule », une BD qui illustre à merveille un autre possible.

Et quand on dit « à merveille », on parle d’abord au premier degré, puisque les illustrations de « L’Homme sous pilule » sont signées Lucie Caron, alias Lucymacaroni, dont le trait élégant se prête à merveille au récit de ce couple « à la recherche de sa contraception ».

Parce que non, la contraception, ce n’est pas forcément pilule ou diaphragme pour Madame et puis basta. Et non, la contraception masculine ne se limite pas non plus aux préservatifs. Avec la Liégeoise (Parisienne d’adoption depuis ses études de journalisme) Anne-Sophie Delcour, Lucie chronique le quotidien de Lou et de son mec, Max, qui décide, par amour pour elle, de se charger de la contraception dans son couple.

Lire aussi: Et si la vasectomie était la preuve ultime de virilité?

Une utopie, l’homme sous pilule?

Plus simple à dire qu’à faire? C’est en tout cas le ressenti de Max, dont les (més)aventures sont chroniquées avec humour, bienveillance mais aussi curiosité par Anne-Sophie et Lucie.


Qui livrent avec « L’Homme sous pilule » un livre qu’il faudrait mettre dans toutes les mains, idéalement le plus tôt possible, pour que la génération qui grandit en ce moment intègre immédiatement que non, la charge contraceptive ne repose pas uniquement sur les femmes.

Max se retrouve malgré lui au coeur d’un parcours initiatique insolite, entre une rencontre avec la star international Daniel Craque, ambassadeur de la campagne « Happy with my vasectomy », une entrée gratuite pour Castraland, un parc d’attractions consacré au mythe de la virilité, et l’atelier couture d’un super-héros au slip contraceptif ».

Une manière gentiment loufoque d’aborder une question qui l’est si peu qu’elle en devient, de fait, presque grotesque: pourquoi la vasectomie reste-t-elle marginale? Pourquoi la pilule contraceptive masculine met-elle tant de temps à arriver sur le marché? Pourquoi, quand on est un mec respectueux, responsable, engagé, c’est si compliqué de trouver une alternative au préservatif pour la contraception masculine?

Lire aussi: Bientôt une pilule contraceptive pour homme sans effet secondaire?

Autant de questions auxquelles Max (et Lou) tentent de répondre, avec une autre, primordiale, en toile de fond: « cette exploration va-t-elle renforcer leur amour ou mettre à mal désir et sentiments? ». La réponse dans « L’Homme sous pilule », qu’on vous conseille vivement d’acheter sans tarder et de recommander à tout qui voudra bien vous écouter. Il en va de l’égalité de la contraception, de couples équilibrés, et puis du plaisir de lire aussi.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires