https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Elliot Page dénonce les lois transphobes aux États-Unis

Manon de Meersman

Les États-Unis sont loin d’être tendres en matière de transidentité. En effet, de nombreuses lois vont à l’encontre des droits des personnes trans et Elliot Page entend bien dénoncer ces législations. L’acteur souhaite lutter contre ces inégalités et injustices.


Elliot Page souhaite mettre sa notoriété au service de la communauté LGBTQI+ en encourageant tout un chacun à dénoncer les lois transphobes qui se multiplient aux États-Unis.

Élever sa voix


Sur Instagram, l’acteur a confié ses peurs quant à la transphobie dont son pays transpire. « Tandis que je regarde le mouvement de ces projets de loi s’attaquant aux jeunes trans à travers les États-Unis, en particulier cette semaine en Floride, en Alabama, au Texas et au Dakota du Nord, je pense à mes frères et sœurs trans et à la douleur collective que notre communauté doit endurer pour se battre encore et encore, pour défendre notre droit d’exister, a-t-il commencé.

Ces lois sont pénibles, cruelles et épuisantes. Appelez vos représentants. Dites-leur de s’opposer à une législation qui nous discrimine. Dites-leur que notre accès aux soins de santé est un droit humain inaliénable »,


continue-t-il. Dites-leur de laisser les enfants trans faire du sport. Dites-leur que les personnes trans font partie de la société – nous l’avons toujours fait et nous le ferons toujours. »

 

Voir cette publication sur Instagram


 

Une publication partagée par @elliotpage


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Tirer la sonnette d’alarme


Actuellement, la situation des personnes trans est, en effet, préoccupante aux États-Unis. « Les législateurs de l’Alabama et du Dakota du Nord viennent de voter l’interdiction pour les femmes et les filles transgenres de jouer dans des équipes sportives correspondant à leur identité de genre, rapporte le magazine Têtu. « Et selon le New York Times, une douzaine d’États, dont l’Alabama et le Dakota du Nord, envisagent également des mesures qui interdiraient de prescrire aux mineur·e·s trans des traitements hormonaux ou des opérations chirurgicales. Des interdictions déjà en vigueur en Arkansas », poursuit-il.

C’est pour ces raisons qu’Elliot Page encourage tout un chacun à faire bouger les choses, notamment en tentant de contacter les États concernés directement. Des petits pas qui, ensemble, peuvent faire la différence.

 

Voir cette publication sur Instagram


 

Une publication partagée par @elliotpage


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires