Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

SCANDALE : des femmes se déguisent en victimes de violences conjugales pour Halloween

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Si Halloween permet de laisser libre cours à son imagination dans le choix et l’élaboration du maquillage et du costume, cette année, certaines personnes ont créé la polémique en se déguisant en victimes de violences conjugales et des couples en Amber Heard et Johnny Depp couverts de bleus.

Cette année Halloween aura eu son lot de polémiques, après la sortie de la série Netflix consacrée à l’histoire du tueur en série américain Jeffrey Dahmer, beaucoup avaient eu l’idée de revêtir son apparence pour Halloween, un choix qui avait choqué au point que le site en ligne Ebay décide de retirer de la vente les costumes qui le représentaient. Mais il semblerait qu’un autre phénomène ait pris place lors de la fête du 31 octobre. De nombreuses personnes se sont grimées en femmes victimes de violences conjugales ce qui a enflammé la Toile. Sur Twitter, un internaute a décidé de compiler les photos des personnes ayant fait ce choix et les réactions se comptent par milliers.

Lire aussi : HALLOWEEN : une vidéo pour mettre fin aux stéréotypes du déguisement d’infirmière

« Imaginez-vous en train de vous dessiner des bleus sur le visage et ensuite identifier une victime de violences »

On découvre une jeune femme avec un coquard fait de maquillage sur l’oeil, qui tague Amber Heard dans sa photo Instagram où elle pose avec d’autres amies déguisées. Une autre femme, la make-up artiste Lexus Amanda, pose avec une perruque blonde, des bleus dessinés sur le visage, du faux sang sur les lèvres et tague elle-aussi Amber Heard tandis que son compagnon est déguisé en Johnny Depp. Le compte Twitter écrit en légende : « Imaginez-vous en train de vous dessiner des bleus sur le visage et ensuite identifier une victime de violences. » Depuis, la photo a été supprimée du compte Twitter de la maquilleuse.

Les blessures de victimes de violences conjugales ne sont pas un costume d’Halloween

Si on se demande ce qui est passé par la tête de ces gens, on se pose encore plus de questions face à une personne qui a elle aussi un coquard dessiné sur le visage et qui est photographiée accroupie au dessus d’un homme allongé sur le sol, avec une fausse crotte posée sur lui. Encore une fois, cela est une référence au procès d’Amber Heard et Johnny Depp au cours duquel l’acteur a accusé son ex-femme d’avoir laissé ses excréments sur le lit conjugal. Si certains commentaires trouvent le cliché hilarant, la plupart sont outrés par la scène. Des hommes aussi sont déguisés en Johnny Depp couvert de bleus, certaines familles ont déguisé leurs enfants en Amber Heard et Johnny Depp, les prenant en photo en train de s’attraper par les vêtements. Le compte Twitter qui a relayé ces clichés explique avoir fait cela à la manière d’un mur de la honte et rappelle : « Il n’y a pas d’excuse valable pour se déguiser en victimes d’abus, je me fiche de qui vous soutenez dans cette affaire, c’est irrespectueux pour toutes les survivantes de violences conjugales partout dans le monde. »

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires