Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Les agressions sexuelles au sein de l’armée américaine en forte augmentation

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Un nouveau rapport annuel du Pentagone vient d’annoncer que les agressions sexuelles au sein de l’armée américaine ont augmenté de 13 % en 2021. Des chiffres plus qu’inquiétants.

L’armée américaine a constaté une augmentation inquiétante du nombre d’agressions sexuelles dans ses rangs grâce à un rapport établi par le bureau de prévention et de traitement des agressions sexuelles (SAPR) du ministère de la Défense américaine. De l’année 2020 à l’année 2021, les agressions et crimes sexuels signalés ont augmenté de 13 %. En 2020, 7816 cas avaient été portés à la connaissance des autorités militaires contre 8866 cas en 2021. Le SAPR a calculé grâce à ces chiffres que 8,4 % des femmes en service actif ont subi une forme quelconque de contact sexuel non désiré au cours de l’année fiscale 2021 (le taux le plus élevé jamais évalué chez les femmes), tandis que le chiffre pour les hommes a presque doublé atteignant 1,5 %.

Lire aussi : En deux ans, 6000 plaintes pour agressions sexuelles ont été déposées auprès de Uber

Ces chiffres sont tragiques et extrêmement décevants. À un niveau individuel, il est dévastateur de concevoir que ces chiffres signifient que la vie et la carrière de plus de 35 000 membres du service ont été irrévocablement changées par ces crimes. 

a déclaré Elizabeth Foster, directrice exécutive du Bureau de la résilience des forces du Pentagone. Le rapport précise que le nombre de signalements a augmenté drastiquement au sein de l’armée de terre avec 26 % de plus en 2020, mais également au sein de l’US Navy avec 19,2 % d’augmentation, ainsi que 2 % dans les rangs des Marines et de l’US Air Force.

Ce rapport démontre avec une précision terrible que les agressions sexuelles et le harcèlement sexuel restent des problèmes persistants et destructeurs pour nos soldats.

Lloyd Austin

Ministre de la Défense

Ces chiffres alarmants ont poussé le ministre de la Défense, Lloyd Austin, a évoqué « l’urgence » de son travail. En effet, ce dernier a chargé lors de son arrivée à ce poste, une commission indépendante de trouver des solutions afin que les auteurs de violences sexuelles dans l’armée soient poursuivis de manière plus efficace. La commission avait proposé que la décision de poursuivre ou non les auteurs de violences sexuelles ne soient plus entre les mains des supérieurs militaires. En janvier dernier, le président américain Joe Biden a donc mis en place une réforme visant à qualifier les violences sexuelles dans l’armée de crimes et non plus uniquement de délits. La décision de poursuivre les auteurs reposera désormais sur des procureurs spécialisés et une cour martiale jugera à présent toutes les agressions sexuelles, agressions sur mineurs et violences conjugales. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires