Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Soutien coming-out - Getty

En France, la Ligue de Football Professionnel soutient le coming-out

Manon de Meersman

Alors que la Journée Internationale de Lutte contre l’Homophobie a lieu le 17 mai, la Ligue de Football Professionnel se mobilise pour encourager ses joueurs à oser faire leur coming-out.

Bien que la notion de coming-out puisse être discutée, de manière générale, l’homosexualité dans le football masculin reste un sujet tabou. À tort. Et c’est la raison pour laquelle la Ligue de Football Professionnel s’engage à briser ce dernier en affichant le symbole arc-en-ciel sur les maillots et les brassards des joueurs et supporters, mais également en créant des affiches et en diffusant un clip.

Lire aussi: FAUT QU’ON PARLE: de l’homosexualité masculine comme sujet tabou dans le sport

Ce clip porte un message simple, mais terriblement porteur de sens: « Ne plus avoir à cacher son homosexualité se joue ensemble. » À travers cette campagne, la LFP s’engage à soutenir les joueurs qui souhaitent exister pour ce qu’ils sont, sans avoir à le dissimuler. « Nous soutiendrons les joueurs qui décideront de faire leur coming-out » a annoncé la Ligue.

« Homos ou Hétéros, on porte tous le même maillot »

Et si cela peut tomber sous le sens, en réalité, assumer son homosexualité dans le milieu du football masculin est loin d’être simple. « Ça manque pour le monde du football, mais aussi pour tous ces jeunes qui vivent des cas de conscience difficiles, avoue Adil Rami, joueur de football.

lI y a trop peu d’exemples de footballeurs qui ont osé sauter le pas. On a un rôle à jouer pour eux, pour faire grandir notre société y compris sur ce plan-là.

C’est dans cette optique que joueurs et arbitres ont revêtu ce week-end un brassard aux couleurs arc-en-ciel. « Parce que le symbole arc-en-ciel symbolise la diversité et parce que lutter contre les discriminations, c’est combattre à la fois le racisme, l’antisémitisme, le sexisme et l’homophobie » peut-on lire dans un livret qui a été remis aux différents clubs dans le cadre de cette campagne.

Source: Têtu

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires