Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Kit Connor - Netflix

Kit Connor, l’acteur de « Heartstopper », s’exprime sur le outing qu’il a subi

Manon de Meersman

« Heartstopper », c’est la série d’ado super réaliste qui a conquis notre coeur au moment de sa sortie. Kit Connor, l’interprète de Nick, a fait son coming-out bi, sous la pression des internautes.

C’est littéralement ce que l’on appelle de l’outing, soit la révélation publique par un tiers de l’homosexualité d’une personne. Et c’est un véritable problème. C’est la raison pour laquelle Kit Connor, qui en a fait les frais, a souhaité épingler cette pratique encore trop courante.

Lire aussi: Et si le coming out n’était plus un passage obligé quand on est gay?

Des messages de soutien

Dans « Heartstopper », Kit Connor joue un adolescent qui découvre sa bisexualité. « J’ai juste l’impression d’être parfaitement confiant et à l’aise dans ma sexualité. Je n’aime pas trop les étiquettes et je n’ai pas l’impression d’avoir besoin de m’étiqueter, surtout pas publiquement » avait-il confié dans un podcast, voyant le nombre de personnes s’interrogeant sur son orientation sexuelle après avoir regardé la série. Mais voilà, récemment, l’acteur s’est retrouvé accusé de queerbating, soit le fait de faire croire que l’on fait partie de la communauté LGBTQIA+ uniquement pour mettre de son côté une partie de cette dernière, sans pour autant y appartenir. La raison? Le jeune homme s’est affiché avec une femme. Et suite aux nombreuses réactions sur Twitter, le jeune homme avait décidé de quitter l’application... Jusqu’à il y a quelques jours, où il est revenu pour annoncer sa bisexualité.

Je suis de retour pour une minute. Je suis bi. Félicitations d’avoir forcé un jeune de 18 ans à faire son coming out. Je pense que certains d’entre vous n’ont pas compris le but de la série. Bye.

a-t-il écrit, dénonçant ainsi l’outing dont il a été victime. Très vite, de nombreuses personnes ont réagi, y compris son collègue Joe Lock, aux côtés de qui il joue dans « Heartstopper ». « Tu ne dois rien à personne. Je suis tellement fier de toi mon ami » a-t-il écrit.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Alice Oseman, à qui on doit « Heartstopper », s’est également exprimée, pointant, elle aussi, du doigt les personnes qui ont forcé au coming-out le jeune homme. « Je ne comprends vraiment pas comment des gens peuvent regarder « Heartstopper » et puis passer leur temps à spéculer sur les sexualités et juger des gens selon des stéréotypes. J’espère que tous ces gens sont gênés. Kit, tu es génial. »

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires