Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
les femmes plus à risque de problèmes psychologiques DR Flair Canva

Pourquoi les femmes sont plus à risque de problèmes psychologiques

Kathleen Wuyard

Les résultats d’une étude diffusée ce jeudi par la Mutualité chrétienne révèlent que non seulement les femmes sont plus à risque de problèmes psychologiques, mais aussi qu’elles sont moins susceptibles de bénéficier du traitement adapté.

D’après l’étude, le cocktail toxique de charge mentale + discrimination + pression financière fait que les femmes, ainsi que les personnes financièrement précaires, sont les plus susceptibles de développer des problèmes psychologiques. Mais aussi que ce sont ces deux catégories de personnes qui ont le plus de mal à bénéficier du suivi adapté à ces problèmes.

Ainsi que le souligne la Mutualité chrétienne, non seulement les femmes ont tendance à être plus préoccupée par le coût d’un suivi psychologique que les hommes, mais en prime, elles auraient aussi plus de mal que ces derniers à obtenir un rendez-vous. Une situation qui empire évidemment les problèmes psychologiques existants. Et pousse la Mutualité chrétienne à réclamer une révision du remboursement des soins en santé mentale, afin qu’ils soient plus accessibles à tous les Belges, quels que soient leurs moyens financiers.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires