Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© SOPA Images/Getty

IVG : en soutien aux femmes américaines, la solidarité s’organise sur TikTok

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Alors que la révocation du droit à l’avortement aux Etats-Unis a permis à de nombreux états de l’interdire sur leur territoire, les utilisateurs de TikTok proposent de l’aide aux femmes qui souhaiteraient avorter à l’étranger.

« Si l’une de nos abonnées américaines veut avorter, nous voulions vous dire à toutes que vous pouvez venir chez nous en Norvège où l’avortement est légal. Nous avons une maison avec une chambre d’amis », déclarent Julie et Camilla, un couple de femmes norvégiennes face caméra sur leur compte TikTok. Elles poursuivent : « Nous promettons de faire tout ce que nous pouvons pour que vous puissiez avorter dans des conditions saines, nous sommes là si vous avez besoin de nous. » Des messages vidéos qui se multiplient sur le réseau social chinois depuis l’abrogation de l’arrêt Roe vs Wade qui garantissait l’accès à l’IVG aux U.S.A. Suédois.es, danois.es, britanniques ou encore américain.e.s qui vivent dans des états où l’avortement est encore légal, les utilisateurs se mobilisent en masse pour apporter leur aide aux femmes qui en ont besoin.

@julieeandcamilla

please reach out if you need us!🤍

♬ original sound – Julie and Camilla

À lire aussi : Comprendre la situation de l’avortement aux USA en 5 minutes chrono

« Si nous tombons, nous tombons ensemble »

Un élan de solidarité qui a vite été nommé sur la toile par le #IfWeGoDownWeGoDownTogether, si nous tombons, nous tombons ensemble. Unies dans le même combat, les femmes du monde entier ont crée ce tag qui a été repris plusieurs milliers de fois et qui compte actuellement plus de 35 000 vues sur la plateforme. Beaucoup d’internautes choisissent de le mentionner dans la légende de leurs posts TikTok, mais utilisent des messages codés dans leurs vidéos. « En France, c’est légal, si vous avez besoin de vacances d’été, ma porte et mes dm sont ouverts. Toujours », écrit une utilisatrice du réseau.

Une citoyenne de Floride choisit, elle, une autre métaphore : « Le « camping » est légal en Floride. Si vous avez besoin d’un endroit où vous reposez ou de soutien pendant que vous « campez », je suis là pour vous aider. » Même dans les états où l’avortement est désormais illégal, la résistance se manifeste en ligne. « Le « camping » est maintenant illégal dans le Missouri, mais j’ai une voiture, je peux vous emmener dans n’importe quel endroit où vous avez besoin de « camper » et je resterai avec vous pendant que vous vous remettez », assure une autre utilisatrice. Des vidéos touchantes encensées par des centaines de commentaires de personnes qui proposent elles aussi leur aide, à travers un hébergement, une aide financière pour payer un billet d’avion ou encore un trajet en voiture permettant de rejoindre un autre état. 

À lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires