https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Billie Eilish - ©Getty

Billie Eilish s’exprime sur la loi anti-avortement au Texas

Manon de Meersman

Le samedi 2 octobre, Billie Eilish donnait un concert au festival Austin City Limit au Texas. Elle en a profité pour s’exprimer sur la loi anti-avortement récemment adoptée par cet État.

Pour Billie Eilish, il était inconcevable de donner un concert au Texas sans déclarer quoi que ce soit à propos de la loi sur l’avortement adoptée par l’État il y a peu. Cette loi interdit l’avortement dès six semaines, soit avant que certaines femmes ne sachent qu’elles sont enceintes.

Quand ils ont fait de cette saloperie une loi, j’ai failli ne pas faire le concert ici, parce que je voulais punir ce foutu endroit pour avoir permis que de telles choses se produisent »,

a déclaré Billie Eilish. « Mais ensuite, je me suis souvenue que c’est vous qui êtes les victimes, et que vous méritez aussi de belles choses. Et nous devons leur dire de fermer leur gueule. »

Soutenir le droit des femmes

Billie Eilish a toujours soutenu le droit des femmes, que ce soit en dénonçant le body-shaming ou en révélant avoir été abusée lorsqu’elle était vulnérable. C’est la raison pour laquelle l’interprète du titre « Bad Guy » a levé son majeur en criant: « Mon corps, mon p****n de choix » lors de son concert au Texas. Derrière elle clignotaient d’ailleurs les mots « Bans Off Our Bodies« , rappelant la campagne du Planning Familial de 2019 pour défendre le droit à l’avortement.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires