Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Accusée de perpétuer les stéréotypes sur les asiatiques, Lucy Liu réplique

Kathleen Wuyard

Si pour les fans de « Kill Bill », Lucy Liu est indissociable de son rôle d’O-Ren Ishii et de la scène iconique de la bataille finale, l’actrice américaine est aujourd’hui accusée d’avoir participé à l’hypersexualisation des asiatiques. Et s’en défend.


À l’origine de la polémique, un article de fond du magazine « Teen Vogue » consacré aux stéréotypes accolés aux actrices asiatiques, et plus particulièrement, celui de la « Dragon Lady », une femme sensuelle, dangereuse et hypersexualisée. La définition d’O-Ren Ishii? Si l’auteure de l’article prend notamment le personnage joué par Lucy Liu dans « Kill Bill » en exemple, pour l’actrice, qui s’est exprimée à ce sujet dans le « Washington Post », il s’agit justement là aussi d’une forme de préjugé, ceux-là même que l’article vise à dénoncer.

Kill Bill met en scène trois autres tueuses à gage, en plus d’Ishii. Pourquoi ne pas dire qu’Uma Thurman, Vivica A. Fox ou Daryl Hannah sont des ‘dragon ladies’ ? La seule conclusion que je peux en tirer c’est parce qu’elles ne sont pas asiatiques. J’aurais pu porter un smoking ou une perruque blonde, j’aurais toujours été une ‘dragon lady’ à cause de mon appartenance ethnique » – Lucy Liu.


« Konbini », qui a relayé la polémique, cite également l’avis de l’actrice au sujet du rôle qu’elle incarne dans « Charlie’s Angels », et qui a selon elle permis « une certaine normalisation de l’identité asiatique auprès du public mainstream et a encouragé l’Amérique à devenir un peu plus inclusive. »

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires