Home Lifestyle Société La misogynoire, la double peine des femmes de couleur

La misogynoire, la double peine des femmes de couleur

Adorable young women are looking face to face. Friendship poster, the union of feminists or sisterhood. The concept of gender equality. Vector

Théorisée par l’universitaire queer et noire américaine Moya Bailey, la misogynoire est une forme de misogynie visant spécifiquement les femmes noires, croisement étouffant des oppressions sexistes et coloristes. Une double peine qui est le quotidien de nombreuses femmes de couleurs, ainsi que les témoignages recueillis pour ce reportage le démontrent.

C’est en 2010, dans un essai intitulé “They aren’t talking about me…”, que la chercheuse et militante féministe américaine Moya Bailey a rendu public le terme misogynoire (rédigé sans le “e” final dans la langue de Shakespeare), qu’elle avait développé lors de ses études deux ans plus tôt. Pensé pour décrire de manière immédiate “la haine particulière à laquelle sont confrontées les femmes noires”, le terme évoque la rencontre destructrice de deux forces d’oppression auxquelles doivent faire face les femmes de couleur.

Il ne s’agit pas seulement du racisme auquel les femmes noires sont confrontées, ni de la misogynie à laquelle elles doivent faire face, mais bien de la synergie unique qui se produit quand deux forces d’oppression se rencontrent et forment ensemble quelque chose de plus destructeur encore”.

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi: