Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Préservatif - Getty

Le premier préservatif anal vient d’être autorisé aux États-Unis

Laurane

C’est une grande première: aux États-Unis, une marque de préservatif dédiée au sexe anal a été autorisée. L’Agence des médicaments américaine entend ainsi lutter contre les infections sexuellement transmissibles.

A priori, rien ne diffère entre un préservatif dédié à l’anal et un préservatif dédié à une pénétration vaginale. Pour la FDA, l’Agence américaine des médicaments, il y a un réel enjeu de sécurité contre les IST, les infections sexuellement transmissibles.

Lire aussi: Notre guide pratique du sexe anal

Le même mais avec un sceau qui inspire confiance

“L’autorisation de la FDA d’un préservatif spécifiquement indiqué, évalué et étiqueté pour le sexe anal pourrait augmenter la possibilité qu’un préservatif soit utilisé durant des rapports anaux”, explique Courtney Lias, responsable à la FDA.

C’est ainsi que la marque One Male Condom verra le jour prochainement aux États-Unis. Il a obtenu des résultats très positifs, avec un « taux d’échec » de 1%, soit largement moins que les 5% requis. La raison, selon le Huffington Post, serait le type de lubrifiant utilisé qui diminue les frictions.

Selon une étude américaine, 7 hommes sur 10 utiliseraient des préservatifs fréquemment si le sceau de la FDA y était apposé. La confiance sera donc plus grande même si, en pratique, les One Male Condom sont identiques aux One déjà vendus par la marque.

Autre point positif, les trois versions (standard, fin ou ajusté) sont proposées en 54 tailles différentes.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires