Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Rentrer le ventre en permanence est mauvais pour la santé - DR Flair Canva

Rentrer le ventre en permanence risque de déformer votre corps

Kathleen Wuyard

Pour nombre de personnes, rentrer le ventre est un automatisme, au même titre que respirer... Sauf que ce « réflexe beauté » peut avoir des conséquences délétères sur votre corps.

C’est ce que révèle l’influenceuse body positive australienne Nikki Garza, qui l’a malheureusement appris à ses dépens. Récemment, la jeune femme a fait le buzz sur TikTok avec une vidéo où elle révèle l’effet que rentrer le ventre a eu sur son corps.

@itsnikki.g

If you don’t know what I’m talking about, click here ➡️ @itsnikki.g #bodyimage #plussize #plussizeedition #bopotiktok #bodypositive

♬ original sound – Cub

Dans la séquence, vue plus de 6 millions de fois, Nikki confie ainsi être atteinte du syndrome du sablier, qui implique notamment une poitrine arrondie et tombante, mais aussi, de manière plus préoccupante, un diaphragme affaibli.

C’est tellement ridicule que je me suis dit qu’il fallait que je fasse une vidéo pour en parler, sinon personne ne me croirait: ce que je pensais être des bourrelets sous ma poitrine sont en réalité le résultat d’un syndrome du sablier, dû au fait que je rentre tout le temps mon ventre » explique la créatrice de contenu australienne.

Lire aussi: 5 conseils loufoques de diététicienne pour un bikini body de rêve

Et elle n’est pas la seule: comme l’explique Steffen Toates, kiné de son état, le syndrome du sablier est relativement répandu. « Tout le monde veut avoir le ventre plat, mais le rentrer pour obtenir cet effet provoque une activation anormale des muscles abdominaux, avec le risque, si vous le faites sur de longues périodes, que votre cerveau intègre le réflexe ». Et, entre autres risques, un mal dans le bas du dos à la clef, mais il ne s’agit pas-là du seul effet indésirable de cette pratique ancrée. Pratique qu’il s’agit de ne pas confondre avec celle des abdominaux hypertrophiques, recommandée par nombre de kinésithérapeutes après l’accouchement par exemple et qui, si elle implique aussi de « rentrer le ventre », le fait dans le cadre d’exercices ciblés.

Lire aussi: SPORT: voici pourquoi il faut arrêter les abdos « crunchs »

Ainsi que le détaille Daniel Marino pour la plateforme News Limited, « le diaphragme est le muscle qui soutient le corps contre la gravité‚ et il devrait toujours descendre vers les poumons et l’abdomen. Lorsqu’il ne le fait pas‚ l’abdomen et les épaules se soulèvent et exercent une pression sur le cou et les épaules‚ ce qui entraîne des maux de tête et des douleurs cervicales. En outre‚ ce problème augmente les chances de reflux acide ». Tout ça, pour avoir l’illusion d’un ventre plat? Il faut bien avouer que c’est un peu cher payé...

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires