Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Pas facile de gérer le confinement avec son ex - Getty Images

TÉMOIGNAGES: ces couples ont rompu mais sont confinés ensemble

Kathleen Wuyard


Si le confinement n’est une période facile pour personne, pour les couples qui venaient de se séparer et qui sont contraints de le passer ensemble dans un espace restreint, cela peut s’apparenter à une vraie guerre des nerfs. Ou au contraire, pousser à réévaluer la relation qu’ils étaient prêts à quitter.



Pour Claire*, jeune maman, cela ne fait aucun doute: le confinement n’a fait que renforcer sa volonté de quitter celui avec qui elle partage sa vie depuis plus de 10 ans, et qui lui a donné deux enfants. La faute à l’infidélité chronique de son amoureux, qu’elle avait quitté pour de bon début février 2020 après plusieurs séparations à l’essai. Sauf que se séparer n’est pas si simple quand on est parents mais aussi propriétaires: « comme nous avons acheté notre maison ensemble, je lui avais dit que je resterais le temps de trouver une location… Mais le confinement a été annoncé et il n’y a plus de maisons à louer ni de visites organisées. Je suis bloquée avec lui jusqu’à la fin du confinement » regrette la jeune femme, pour qui la situation est de plus en plus difficile à vivre.

Il y a énormément de disputes, je ne le supporte plus… Rien que de le voir assis me met hors de moi. La vie quotidienne est extrêmement pesante, tous ses défauts (son côté bordélique, le fait qu’il préfère jouer à la console plutôt que s’occuper de ses enfants,…) me sont insupportables, d’autant plus qu’avec le confinement, mon ex est à la maison 24h sur 24″.


Une situation d’autant plus pesante que Claire et son ex ne sont pas les seuls concernés: « mon moral en prend un coup et celui des enfants aussi étant donné qu’ils subissent les disputes ». Seul point positif? « Cela m’a confortée dans ma décision de rompre. De voir tous ses défauts resurgir comme ça, je suis certaine d’avoir fait le bon choix en rompant, je ne saurais plus être avec lui ». Même si, dans l’immédiat, il va falloir encore un peu le supporter, un compromis qui pèse lourdement à Emma*.

Lire aussi: 8 couples confinés séparément nous racontent l’amour à distance

Pas facile de gérer le confinement avec son ex - Getty Images

Visions de meurtre


Après 3 ans de relation et un emménagement à l’automne dernier, les fissures dans leur relation sont apparues aussi rapidement que celles au plafond. « On n’avait jamais habité ensemble, et tant qu’à faire, on a décidé d’acheter un appart’ à rénover ensemble. Grossière erreur: non seulement mon ex a deux mains gauches, mais en plus je l’ai découvert d’extrêmement mauvaise foi, et même un peu paresseux… On avait décidé de rester dans l’appart’ le temps de finir les travaux et de pouvoir le revendre, et on commençait enfin à en voir le bout quand le confinement est arrivé ».

J’en ai pleuré quand j’ai réalisé qu’on allait devoir rester pour une période indéterminée coincés ensemble. Cette proximité forcée me donne parfois des envies de meurtre, et j’ai des visions très nettes de moi qui l’étrangle avec les chaussettes sales qu’il laisse traîner partout ».


Avant d’ajouter qu’à l’image de Claire, « bizarrement, je suis aussi un peu reconnaissante pour cette période étrange. S’il me restait le moindre doute quant à notre relation, maintenant, c’est clair et net: on a bien fait de se séparer. Et on ne restera certainement pas amis après! ».

Une possibilité de rapprochement


Le confinement, grand validateur des ruptures? Pas dans tous les cas. Dans un reportage du magazine US The Cut mettant à l’honneur les témoignages de 5 anciens couples coincés en confinement avec leur ex, une des protagonistes, Yara (33 ans, New-York), confie voir cette promiscuité comme une opportunité, maintenant que la première vague de frustration est passée.

Pas facile de gérer le confinement avec son ex - Getty Images

Ce qui a poussé à notre éloignement, et à notre séparation, c’est qu’on était tous les deux très occupés et on en était presque arrivés à vivre des vies séparés. Pour moi, le confinement est une opportunité de se reconnecter l’un à l’autre, même si je réalise bien que ce qu’on vit en ce moment n’est pas la vraie vie, et que nos problèmes sont juste mis temporairement de côté ».


Avec ou sans possibilité de réconciliation à l’horizon, le chroniqueur love Dan Savage recommande quant à lui quelques règles de vivre ensemble pour éviter que la cohabitation avec votre ex ne transforme le confinement en torture. « C’est très important de laisser à l’autre le maximum d’espace physique et mental possible, tout en veillant à communiquer le plus possible pour accélérer la transition d’ex à amis. Ce ne sera pas facile, mais cela implique simplement de faire l’effort de vous rappeler ce qui vous a poussé à craquer pour cette personne au départ et à mettre tout le négatif de côté ». Et d’ajouter non sans une pointe d’ironie que « oui, bien sûr, ce sera gênant, mais la gêne ne tue pas, contrairement au COVID-19 ».



Lire aussi: 


*Prénoms d’emprunts

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires