Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Magique, le stomach vacuum? DR Flair Canva

Un mois de stomach vacuum, ça change quoi? Une diététicienne a fait le test

Kathleen Wuyard

Avec sa promesse de redessiner les abdos et d’affiner la taille en douceur, le stomach vacuum est la technique qui cartonne sur les réseaux. Mais les effets sont-ils à la hauteur de sa popularité? Une influenceuse a fait le test.

Pour rappel, le stomach vacuum, au cas où la popularité qui l’entoure vous aurait échappé, consiste, comme son nom l’indique, à aspirer l’estomac. Non pas à l’aide de l’une ou l’autre machine, mais bien en se servant de son souffle. Concrètement, la technique, qui s’inspire du yoga et du Pilates, consiste à renforcer le muscle transverse, qui maintient la sangle abdominale, sans traumatiser le bas du dos ou les cervicales. Et en pratique, comment ça se passe?

  • On s’allonge sur le dos, genoux fléchis et pieds à plat sur le sol, les bras détendus le long du corps.
  • On inspire en gonflant légèrement le ventre, puis en fin d’inspiration, on contracte le périnée, comme si on se retenait de faire pipi.
  • On vide ensuite tous les des poumons, tout en gardant la contraction, puis on retient sa respiration.
  • Toujours en retenant sa respiration, on « aspire » le ventre, comme si on voulait que le nombril aille toucher la colonne vertébrale.
  • On maintient la position quelques secondes, puis on relâche, on respire normalement, et on répète cinq à dix fois l’exercice, idéalement deux à trois fois par semaine minimum.

La promesse: un ventre plat et raffermi, sans risque de blessure, et sans l’effet « tablette de chocolat » qui donne de la masse, puisqu’on travaille en profondeur, de l’intérieur. Mais dans les faits alors? Claire, aka healthfit_challenge, une diététicienne française qui partage ses bons plans sur Instagram, a fait le test.

Lire aussi: Le « stomach vacuum »: l’exercice tout simple pour muscler ses abdos

Bilan mitigé pour le stomach vacuum

D’emblée, la jeune femme annonce la couleur: « je sais qu’il est attendu par certaines qui se demandent si elles vont le faire ou non en voyant mon bilan... je sens que je vais pas être hyper motivante ». Ouille... La hype serait donc exagérée? Oui et non, nuance Claire: « le vacuum n’est pas une façon de perdre du gras, juste d’être plus gainée. Et forcément, en un mois, tu ne vas pas te gainer sur 5 cm de moins ou alors t’étais vraiment très très très relâchée » rit-elle.

Néanmoins, en un mois de stomach vacuum, elle confie tout de même à ses 123.000 followers avoir perdu 0.5 cm de tour de taille, 1 cm de ventre et 0.5 cm aux hanches, avec des obliques plus dessinés qu’avant de commencer le challenge.

Et d’ajouter que selon elle, « de plus grandes pertes en cm peuvent se voir si on n’a jamais travaillé ses abdos profonds avant (c’était pas mon cas), on avait des problèmes de digestion puisque ça aide là dessus (pas mon cas) ou on fait plus « attention » à son alimentation dans le feu du truc ». De quoi vous donner envie d’essayer?

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires