Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Le télétravail améliorerait le sommeil de votre bébé

Gwendoline Cuvelier Journaliste

Selon une récente étude scientifique parue dans la revue Sleep Medicine, le télétravail augmenterait le temps de sommeil des bébés et réduirait la somnolence diurne des parents.


Pour que toute la famille dorme sur ses deux oreilles, vous savez ce qu’il vous reste à faire: bosser à domicile!

Une nuit plus longue de 40 minutes


Les chercheurs australiens de l’université Flinders ont analysé le sommeil de 1 518 nouveau-né·e·s américain·e·s âgé·e·s de 1 à 18 mois, entre fin 2019 et fin 2020. Pour collecter des mesures objectives, ils ont utilisé une technologie de vidéo-somnographie automatique couplée à un questionnaire en ligne. Résultats: les bébés auraient dormi 40 minutes supplémentaires par nuit en moyenne pendant les confinement et la généralisation du télétravail. Les parents quant à eux ont signalés moins de somnolence en journée au cours de cette période.

Le revers du télétravail


Le télétravail n’aurait malheureusement pas exercé que des effets positifs sur les familles participantes à l’étude. Les adultes ont fait part d’une légère augmentation des symptômes dépressifs et le temps d’exposition quotidien des enfants aux écrans a augmenté de 18 minutes.

Conclusion de l’étude


L’extension de certaines de ces conditions, telles que permettre aux parents de travailler à domicile, devrait être envisagée dans le cadre des efforts visant à améliorer le bien-être des parents et des nourrissons lors de leur transition vers la période post-pandémique”, a déclaré Michal Kahn, co-autrice principale de l’étude, dans la revue Sleep Medicine.

« L’application de stratégies de réduction des méfaits, comme encourager les parents à choisir un contenu multimédia numérique adéquat, à intégrer le mouvement lors de l’utilisation d’écrans et à donner la priorité aux périodes sans écran, peut être une approche pragmatique appropriée. De même, des mesures efficaces pour accéder à des programmes de soutien psychologique et de traitement pourraient aider à atténuer les effets des restrictions de vie sur les symptômes dépressifs des parents, en particulier en cas de nouvelles vagues de Covid-19 ou de futures pandémies » a-t-elle également ajouté.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires