Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

4 Belges sur 5 souffrent de stress et d’insomnie depuis le lockdown

80%, c’est le pourcentage de Belges qui connaît depuis ces derniers mois stress, inquiétude, angoisse et insomnies. La faute à quoi ? À la pandémie du Covid-19 qui a provoqué dans toute l’Europe une nette augmentation de ces trouble, comme le révèle une nouvelle étude.


L’application de méditation européenne Petit BamBou a mené une enquête auprès de 1000 Belges pour savoir comment ils se portaient depuis la crise du Coronavirus. Malheureusement, sans grande surprise, notre santé mentale n’est pas au top… 4 Belges sur 5 sont frappés par du stress et/ou des insomnies. 35% des Belges francophones ont des problèmes chroniques de sommeil. « Et je peux parfaitement imaginer que ces chiffres vont encore augmenter, en raison des mesures de restrictions dues au 2e confinement » déclare Benjamin Blasco, fondateur de l’app’ européenne Petit BamBou.

Pour combattre le stress et se détendre, nous nous tournons vers la télévision, la cuisine, la lecture et les réseaux sociaux. Et la méditation ? Pas vraiment… La moitié des répondants sont convaincus des vertus de la méditation et de la pleine conscience mais la pratique n’est pas encore courante. Petit BamBou rappelle pourtant que méditer quelques minutes par jour a pour effet, scientifiquement prouvé, d’augmenter l’état de décontraction du cerveau et de mieux résister au stress.

Lire aussi: On a testé l’appli de méditation « Petit Bambou »

Pour combattre le stress, l’app donne 5 conseils

  1. Évitez de vous laisser submerger par les actualités et la situation : inspirez et expirez profondément et réfléchissez à ce que vous voulez pour vous-même.
  2. Prendre de bonnes résolutions pour 2021 ? PAS BESOIN ! Vous êtes déjà très bien ainsi.
  3. Dites-vous régulièrement : « Je fais de mon mieux, j’y arrive bien ».
  4. Familiarisez-vous avec votre moi intérieur, riche d’esprit, d’émotions, de réflexions, d’intentions. Ceci exige une exploration intérieure, du courage, de la curiosité, de la compassion pour soi-même. Profitez de chaque seconde en explorant vos sentiments intimes.
  5. Identifiez les émotions négatives, par la pratique du R.A.I.N. (Reconnaître, Autoriser, Investiguer, Nourrir). Lorsque vous ressentez colère, frustration, tristesse ou une autre émotion négative, efforcez-vous de l’identifier en vous disant : « Je ressens de la colère (ou toute autre émotion) qui me submerge ». Le simple fait de la reconnaître et de la nommer calmera le cerveau. Attendez quelques secondes en examinant prudemment pourquoi se forme ainsi cette sensation. Nourrissez votre for intérieur en vous demandant ce que vous devriez faire ou entendre pour ensuite vous sentir mieux.


Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires