Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Essie choisit un homme comme égérie et on applaudit l’initiative

Kathleen Wuyard

Avec son arc-en-ciel de coloris aux noms drôles et poétiques, Essie est sans aucun doute une de nos marques de vernis favorites. Et on l’aime encore plus maintenant qu’elle a dévoilé sa nouvelle égérie, nul autre que l’irrésistible Jonathan Van Ness.


Oui, un homme, et alors? On parle beaucoup de l’inégalité des sexes, souvent pour dénoncer les injustices dont nous, femmes, sont victimes, et c’est tant mieux. Une injustice dont on ne parle jamais, par contre? Le fait que maquillage et produits de beauté restent encore estampillés « produits de fille », avec jugement à la clé pour les mecs qui s’y risquent. On en convient, dans le grand schéma des choses, et face, notamment, à des problématiques telles que le plafond de verre et l’inégalité salariale, c’est minime, mais tout de même. Pas de bronzer pour masquer l’effet zombie en lendemain de veille, de noir sur  les cils pour un regard de biche de daim ou encore de vernis pour sublimer notre allure jusqu’au bout des mains? Le bad. Heureusement, les mentalités changent, et après que de grandes marques de cosmétiques, Tom Ford en tête, aient sorti du maquillage pour homme, cette fois, c’est au tour d’Essie de prendre les choses en main, et en beauté s’il vous plaît.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Star de l’émission Queer Eye, Jonathan Van Ness prête sa beauté ténébreuse à la dernière campagne d’Essie, devenant de ce fait la première égérie non-féminine de la marque. Et si l’initiative a été pensée pour coïncider avec juin alias « pride month », on l’applaudit des deux mains, et on espère que plus de marques vont suivre cet exemple. Même si, si Chéri commence à nous piquer notre maquillage, va falloir établir des règles claires pour le partage…

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires