Home People Harvey Weinstein vient d’être condamné à 23 ans de prison

Harvey Weinstein vient d’être condamné à 23 ans de prison

Harvey Weinstein - Getty Images
Harvey Weinstein - Getty Images

Malgré son argent, ce qu’il reste de son statut, et une équipe de défense impressionnante, la Justice a tranché: non seulement Harvey Weinstein est coupable de viol et d’agression sexuelle, mais il n’échappera pas à la case prison. Le tribunal de New York vient de condamner l’ancien producteur déchu à 23 ans de prison.

L’info, rapportée en exclusivité ce mercredi par Bloomberg, est une victoire pour la cause des femmes et des victimes d’agression sexuelle en général. Un jury indécis et une défense féroce de la part de l’avocate de Weinstein, Donna Rotunno, avaient en effet laissé craindre le pire: l’impunité pour l’ancien président de Miramax, dont les victimes ayant dénoncé viols et agressions sexuelles se comptent pourtant par dizaines. La faute à des “contrats” signés entre Weinstein et ses accusatrices pour acheter leur silence, mais aussi et surtout à une culture persistante de slut shaming s’étendant aux victimes d’agressions sexuelles, Donna Rotunno n’ayant pas hésité à souligner que “quand on monte dans la chambre de quelqu’un, on sait à quoi s’attendre” pour avancer que tous les rapports reprochés à Harvey Weinstein étaient “consensuels”.

Lire aussi: Harvey Weinstein reconnu coupable d’agression sexuelle et de viol

“Une descente aux enfers historique”

Une argumentation qui n’aura pas convaincu le jury ni le tribunal de New York, qui après que le “guilty” verdict ait été rendu à l’unanimité fin février, vient de prononcer la sentence de 23 ans de prison. L’ancien producteur de cinéma, qui était arrivé à l’audience de ce mercredi en chaise roulante et en menottes, risquait entre 5 et 29 ans de prison. Un soulagement pour Miriam Haley, une de ses accusatrices, présente également ce mercredi au tribunal.

S’il n’avait pas été condamné à faire de la prison, cela se serait reproduit encore et encore”.

Les avocats de Weinstein avaient réclamé une peine de 5 ans maximum, la plus petite peine possible, soulignant que vu l’âge et l’état de santé d’Harvey Weinstein, toute peine supplémentaire aurait été l’équivalent d’une “condamnation à mort”. Dans leur plaidoyer pour une sentence clémente, ses avocats avaient également souligné que “Monsieur Weinstein a tout perdu, sa femme l’a quitté, il a été viré, il ne peut plus gagner sa vie ou sortir de chez lui sans être insulté… Sa descente aux enfers a été historique, et unique à l’heure des médias sociaux”. Un châtiment à la hauteur de ses crimes?

Lire aussi: