Home Culture Cinéma Un livre dévoile comment Gwyneth Paltrow a fait tomber Harvey Weinstein

Un livre dévoile comment Gwyneth Paltrow a fait tomber Harvey Weinstein

NEW YORK - APRIL 28: Head of The Weinstein Company Harvey Weinstein, actress Gwyneth Paltrow, and actress Liv Tyler attend the after-party for "Iron Man" hosted by The Cinema Society and Michael Kors at The Odeon on April 28, 2008 in New York City. (Photo by Stephen Lovekin/Getty Images)

Dans la tourmente du scandale Weinstein, il avait été révélé que Gwyneth Paltrow, ancienne actrice star des studios Miramax, aurait elle aussi été victime des avances inacceptables du producteur déchu. Sauf qu’alors que d’autres témoignaient contre lui, elle avait gardé le silence. Pour le protéger? Au contraire, un nouveau livre dévoile le rôle crucial qu’elle a joué dans sa chute.

Dans leur livre intitulé « She Said »,  les journalistes américaines Jodi Kantor et Megan Twohey mettent ainsi en lumière la guerre secrète qu’a menée l’actrice oscarisée contre Harvey Weinstein. Pour rappel, elle n’avait pas été épargnée par ses avances: il lui aurait suggéré qu’ils se fassent mutuellement des massages alors qu’elle était toute jeune actrice à l’époque. Elle avait fait part de l’incident à son amoureux de l’époque, Brad Pitt, qui avait pris Weinstein à parti en lui faisant bien comprendre que c’était la première et dernière fois qu’il se comportait de la sorte avec Gwyneth. Malheureusement pour d’autres actrices qui ont croisé son chemin, toutes n’ont pas pu compter sur le soutien d’un preux chevalier pour les protéger. Alors que Gwyneth Paltrow a été blâmée pour son silence au moment de la révélation du scandale, et accusée de protéger celui qu’elle a un temps appelé « oncle Weinstein », le livre de Jodi Kantor et Megan Twohey  révèle que l’actrice de « Shakespeare in Love » a en réalité mené une guerre secrète contre le producteur.

Source: Getty Images

Elle était effrayée de parler en public mais elle est vite devenue une source cruciale, partageant le récit de son harcèlement sexuel et essayant de convaincre d’autres actrices de parler »

Gwyneth aurait ainsi passé des heures au téléphone pour convaincre d’autres victimes de livrer leur témoignage, en ce compris des actrices très en vue, et n’aurait pas hésité à organiser des réunions de victimes dans sa maison des Hamptons. Et les auteures d’affirmer que Gwyneth a joué « un rôle bien plus actif qu’on ne le dit » dans la chute d’Harvey Weinstein. Ce dernier, quant à lui, a raillé ces affirmations par le biais de son équipe de communication. « Gwyneth Paltrow vient de la royauté hollywoodienne, ironise-t-il. Son père était un producteur de premier plan, sa mère une célèbre actrice ; son parrain, Steven Spielberg. Elle n’avait pas besoin de faire des films avec Harvey Weinstein. Elle a tourné avec lui parce qu’elle avait envie de le faire ». Peut-être. Mais ainsi que l’a rappelé Gwyneth Paltrow lors d’une conférence de presse en février dernier, « je n’avais pas peur de lui. Je sentais qu’il était de mon devoir de le repousser. Nous nous disputions beaucoup ». Clap de fin? Pas encore: après être parvenu à repousser la date de son procès, le producteur déchu attend toujours d’être jugé.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.