Home Lifestyle « T’as pensé à », le compte Instagram qui illustre la charge mentale

« T’as pensé à », le compte Instagram qui illustre la charge mentale

t'as pensé à instagram

L’objectif de ce compte Instagram est de mettre des mots sur nos maux. « T’as pensé à » regroupe des témoignages de femmes qui ressentent quotidiennement le poids de la charge mentale.

Depuis la bande dessinée d’Emma, la charge mentale est un concept dont on parle de plus en plus. Sa définition:

Pensée permanentes invisibles pour organiser la vie de la maison et de la famille »

Si ça vous semble abstrait. Les publications du compte Instagram « T’as pensé à » vont très vite vous éclairer.

La charge mentale, c’est…

1

Les projets à 2 mais surtout seule

View this post on Instagram

A deux. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

View this post on Instagram

Changer la planète à deux. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

2

Faire office de « rappel de rappel »

3

Des compliments qui ne devraient pas exister

View this post on Instagram

Le romantisme. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

4

Manquer de temps pour soi

View this post on Instagram

Avoir du temps pour soi. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

5

Quand ça prend encore plus de temps de déléguer

View this post on Instagram

Faire seul. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

6

Tout penser à la place de l’autre

View this post on Instagram

Partager tout à deux. Ou pas.

A post shared by T'as pensé à (@taspensea) on

Un groupe de soutien

« T’as pensé à » a été créé par Marie du blog Madame Sourire. Cette jeune maman, pourtant féministe, s’est laissée elle-même envahir par la charge mentale quand son fils est né.

J’ai pris tout en charge, j’ai laissé peu de place à mon compagnon, qui de son côté ne s’est rendu compte de rien, ou du moins n’a pas voulu voir. C’est un échec personnel et de couple. Cela a abîmé notre amour que nous pensions insubmersible, cela a touché l’estime que j’avais de moi-même, cela m’a remis en cause dans toutes les facettes de ma vie. Je n’en suis pas arrivée à un épuisement maternel. J’ai dit stop »

explique-t-elle sur son blog. En partageant son expérience, Marie s’est rendue compte de toutes ces femmes autour d’elles, mères ou non, épuisées de devoir tout le temps penser à tout dans leurs foyer. Pour que leurs histoires soient écoutées et comprises, elle a eu l’idée de toutes les regrouper sur un compte Instagram.

Ce ne sont pas de simples anecdotes. Elles montrent comment les femmes se retrouvent dans une position qu’elles n’ont pas choisie »

explique-t-elle. Suivi par déjà plus 6250 abonnés en même pas 10 jours, le sujet parle décidément à beaucoup de monde. N’hésitez pas à suivre « T’as pensé à« , témoigner anonymement et à lire l’ensemble du témoignage de Marie sur la création de son compte Instagram sur son blog.

D’autres compte à suivre sur Instagram:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.