Home Lifestyle Société Le volontourisme, l’arnaque à l’humanitaire qui coûte cher

Le volontourisme, l’arnaque à l’humanitaire qui coûte cher

Qui ne compte pas dans son cercle de connaissances élargi quelqu’un qui a fait du volontariat à l’étranger durant ses vacances? Une activité louable qui cache toutefois le plus souvent du volontourisme, soit une arnaque à l’humanitaire bien rodée.

Celle-ci a passé une semaine de son mois en Asie du sud-est à “venir en aide aux orphelins” en Birmanie. Celui-là a profité de son année de transition entre la rhéto et le supérieur pour passer quatre mois à apprendre l’anglais aux States et quatre autres mois à apprendre le français à une classe d’enfants péruviens tout en mettant ses temps libres à profit pour aider à construire un nouveau bâtiment pour l’école. Pays et missions sont interchangeables mais les fondamentaux, eux, restent les mêmes: des volontaires plutôt jeunes, aussi idéalistes que connectés, qui postent le moindre détail de leur “mission humanitaire” sous les applaudissements virtuels de leur communauté. Sauf qu’ainsi que le mentionne une internaute répondant au nom de Lola Vox en commentaire d’un post sur Facebook il s’agit plus ici de volontarisme que de véritable aide humanitaire. D’abord, parce que celle-ci correspond à des actes précis.

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi: