Home Lifestyle Société Mauvaise Compagnie retourne les insultes sexistes à l’envoyeur (et c’est très drôle)

Mauvaise Compagnie retourne les insultes sexistes à l’envoyeur (et c’est très drôle)

Mauvaise Compagnie se réapproprie les insultes - DR Mauvaise Compagnie
Mauvaise Compagnie se réapproprie les insultes - DR Mauvaise Compagnie

Parce qu’une insulte n’a jamais que le pouvoir qu’on lui accorde, Mauvaise Compagnie a eu l’excellente idée de tourner en dérision les injures sexistes reçues par les féministes. Et d’en faire au passage une ligne de vêtements et accessoires canon qu’on arbore fièrement. “Féministe de merde”? Oui, et fière de l’être!

“Hystérique radicale”. “Femelle ingrate”. “Sorcière vegan”. “Idéologue enragé.e”. Marrant comme, affublées d’une police un peu lookée et de jolies couleurs primaires, les insultes en tout genre perdent leur côté piquant et deviennent drôles, voire même, ont une certaine poésie brutaliste. “Dictature clitoridienne”, avouez, c’est joli au fond, non? C’est en tout cas le parti pris de la boutique féministe et solidaire imaginée par Anaïs Bourdet, de Paye Ta Shnek.

Lire aussi: “T’ES UN VIOLEUR”, la campagne assassine de Paye Ta Shnek

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Mauvaise Compagnie recycle l’énergie négative

“Mauvaise Compagnie, c’est une vengeance : moi, Anaïs Bourdet, VS des milliers de trolls, de masculinistes, de fachos… mais les insultes que j’ai reçues en tant que féministe servent enfin à quelque chose, et deviennent des objets de fierté !” explique-t-elle.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Fierté, mais pas que: “une partie des bénéfices est reversée à des associations qui travaillent sur des sujets d’intérêt commun, telles que le Planning Familial, le Collectif Féministes contre le cyber harcèlement, Lallab, SOS Méditerranée, Kâlî, Polyvalence, et Stop Harcèlement de Rue”.

Je recycle donc l’énergie des mascus en coup de main financier à nos luttes ! Les montants des dons reversés et leurs bénéficiaires sont indiqués sur les fiches de chaque produit. Bonne visite, les infréquentables !”

Un recyclage du plus bel effet, qui se décline en stickers, affiches, tote bags, badges ou encore t-shirts. Cri de ralliement? “Leurs insultes, nos boomerangs”, parce qu’en les affichant fièrement, on les renvoie de manière percutante à l’envoyeur. C’est pas ça, mais mieux vaut de loin être une sorcière qu’un beauf réactionnaire. Ah!

Envie de craquer? Rendez-vous sur le site internet de Mauvaise Compagnie.

Lire aussi: