Home Lifestyle Société Hema rassemble ses rayons « filles » et « garçons » pour ne pas conditionner les...

Hema rassemble ses rayons « filles » et « garçons » pour ne pas conditionner les enfants

Rose pour les filles, bleu pour les garçons. Dans les magasins Hema, c’est terminé la différenciation des genres. La firme refuse de conditionner les enfants à choisir et lance ainsi un débat qui touche la sphère publique.

Voilà un changement qui devrait faire du bruit. Hema a annoncé la fin de ses rayons enfants séparés en « fille » et « garçon » dès la prochaine collection hiver, du moins en partie. Une idée qui vise à réduire le conditionnement dont sont sujets les enfants face à la couleur des étiquettes. Et ce pour permettre à nos bambins d’être qui ils veulent.

Parce qu’il n’y a pas de raisons logiques à imposer les licornes et les princesses aux petites filles et à limiter le choix des garçons à des voitures ou des super-héros.

Hema souhaite permettre aux enfants d’être ce qu’ils veulent être. Des filles à caractère, de charmants garçons, de vraies princesses ou des astronautes en herbe ».

Le mot d’ordre: soyez la personne que vous voulez être, sans crainte. Et ce n’est pas pour autant que les pyjamas roses ou les t-shirts Spiderman vont disparaître. Simplement, Hema veut laisser aux enfants le plaisir du choix, sans se cantonner à des normes sociales. Et c’est très bien. Grâce à ce genre de démarches, les enfants ne sont pas rangés dans des cases qui leur dictent la conduite à adopter. Les filles ne doivent pas être sensibles, douces et coquettes et les garçons ne sont pas obligés d’être des princes charmants musclés.

Une initiative qui devrait être suivie par d’autres enseignes prochainement, comme c’est déjà le cas en Angleterre.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.