Home Lifestyle Société Les faux ventres de femmes enceintes des publicités font complexer les vraies...

Les faux ventres de femmes enceintes des publicités font complexer les vraies futures mamans

enceinte faux ventre

Vous ne le saviez peut-être pas mais de nombreuses marques de vêtements ne font pas appel à des femmes enceintes pour porter leur collection « maternité » dans les campagnes de pub. Elles se contentent d’attifer les mannequins d’un faux bidou plus vrai que nature.

Le ventre artificiel se présente généralement sous la forme d’une ceinture abdominale en silicone. Sous un vêtement, on n’y voit que du feu. Les mannequins ressemblent à s’y méprendre à des femme enceintes sauf que, malheureusement, il est rare qu’une future maman ne grossisse QUE du ventre pendant sa grossesse…

Des pubs mensongères?

Peu de personnes sont au courant de cette entourloupe du ventre artificiel encore plus vicieuse que Photoshop… Et c’est justement ça le problème. Louise Boyce, maman, mannequin britannique, et enceinte actuellement de son troisième enfant, dénonce cette pratique qui file des complexes aux femmes enceintes.

J’ai vu des femmes qui prétendent avoir envisagé de suivre un régime et traverser une dépression à cause de leurs achats de maternité »

explique-t-elle à la BBC. Son combat: interdire les marques d’engager des mannequins non enceintes pour leurs publicités de vêtements de maternité, celles-ci reflétant une image totalement irréaliste du corps de la femme pendant la grossesse.

Certaines femmes dépriment parce qu’elles essaient de se comparer avec les mannequins qu’elles voient sur Internet et qui ne sont en réalité pas enceintes »

ajoute Louise Boyce. Comme elle le dit si bien, pour la plupart des femmes normales, il est impossible de se reconnaître dans ce modèle de « jeune mannequin de taille 36 avec des seins minuscules et une bosse parfaite comme ci elle venait de manger un curry ».

Nous prenons du poids ailleurs que dans le ventre. Les seins, les fesses et les chevilles grossissent aussi »

En bref, le baby bump ne fait pas la femme enceinte!

La preuve en images

Étant actuellement enceinte de son troisième enfant, Louise Boyce n’hésite pas à dévoiler ses formes de vraie femme sur son compte Instagram. Même si, on vous l’accorde, on veut bien ressembler à la mannequin à 8 mois de grossesse, elle a le mérite de ne pas tricher. Ses « rondeurs » sont 100% naturelles et cachent le plus beau des trésors!

Voir cette publication sur Instagram

Current situation. Chilling. #MamaStillGotIt #Hot #35WeeksPregnant

Une publication partagée par Louise Boyce (@mamastillgotit_) le

Voir cette publication sur Instagram

Does my bump look real in this? The gorgeous model on the left is selling a maternity swimsuit wearing a fake foam bump – and that’s me actually pregnant on the right. These false representations do not embody the diversity of body shapes that are all natural when pregnant. Real bumps come in all different shapes and sizes and, rather than celebrating this, the retail sector seems to be ignorant to the pressures women feel to look a certain way while their bodies are undergoing an enormous physical transformation. I have spoken to many women who have found this shopping experience so unrelatable, that they’ve considered dieting while pregnant. For others, it has caused anxiety and depression. On top of this, pregnant models like me are out of a job the moment we start to grow a bump. I’m campaigning for brands that use fake bumps on their models to state this as a disclaimer on their websites and to include more pregnant women in their shoots. I feel there needs to be a change within the maternity fashion industry – if you agree, please sign the petition in my bio, share share and share some more. Expecting mothers should expect more 🤰🏼 #PushItOut #MamaStillGotIt #Maternity

Une publication partagée par Louise Boyce (@mamastillgotit_) le

La réponse d’ASOS

ASOS fait partie des marques de vêtements qui font appel à de fausses femmes enceintes pour leurs campagnes de publicité. Face à la polémique, l’enseigne a réagi dans The Guardian, expliquant utiliser un faux ventre sur ses mannequins pour « permettre aux clients de comparer plus facilement les produits » et « ne pas faire rester debout toute la journée une femme enceinte pour un shooting ». Entre leur ventre en silicone ou cette excuse bidon, on se demande lequel des deux est le plus crédible…

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.